.fb_reset { font-family: 'Open Sans', sans-serif; font-size: 14px; line-height: 20px; }

BLOGUE

Grève étudiante : petit rattrapage

22 mai 2012

Si vous vous passionnez pour la grève étudiante et ses répercussions sur le Web, mais que vous n’avez pu résister au soleil radieux du long week-end, un petit rattrapage s’impose ce matin.

J’ai dû passer quelques heures hier soir et cette nuit pour rattraper le « train » de l’actualité.

Voici donc un petit compte rendu des principales histoires qui ont eu le plus d’échos sur les médias sociaux.

Arrêtez-moi quelqu’un

La CLASSE a lancé hier le site arretezmoiquelquun.com. Le site permet aux internautes d’afficher leur opposition à la loi 78 en téléversant une photo illustrant leur désobéissance.

Extrait de la déclaration :

En signant cette déclaration, nous nous engageons à continuer à lutter; à rester mobilisé-e-s, en vertu des libertés fondamentales qui nous sont conférées par les différentes chartes et traités nationaux et internationaux. Si cela nous vaut des poursuites pénales en vertu de la loi 78, nous nous engageons à y faire face.

Je désobéis. Arrêtez-moi quelqu’un.

Au moment d’écrire ces ligne, près de 2300 personnes avaient publié leur photo sur le site.

Un grand tonnerre

Les comédiens Christian Begin et Dominique Leduc ont prêté leur voix à un texte de Christian Nadeau, professeur de philosophie à l’Université de Montréal, invitant la population à la manifestation du 22 mai à la Place des Festivals. La vidéo affiche déjà plus de 100 mille vues en moins de deux jours.

Parlant de Christian Bégin, le comédien a écrit une lettre dans laquelle il dénonce ce qu’il qualifie de désinformation au journal La Presse et invite les lecteurs à se désabonner.

Anonymous attaque plusieurs sites gouvernementaux

La nébuleuse Anonymous a mis ses menaces à exécution. Le groupe de pirates informatiques a notamment attaqué les sites de la Sécurité publique et de la Déontologie policière du Québec. Pendant un court instant, le message suivant pouvait être lisible sur ces sites : « Nous sommes Anonymes. Nous sommes Légion. Nous ne pardonnons pas. Nous n’oublions pas. Redoutez-nous. »

Deux vidéos d’Anonymous ont été mises en ligne au cours des derniers jours dans le cadre d’une opération baptisée « Opération Québec ».

Pétition loi 78 : Vidéotron accusé de bloquer les courriels

Des internautes ont remarqué que des courriels avec la mention sur la loi 78 envoyé via le service de messagerie de Vidéotron ne se rendait pas à destination. Il n’en fallait pas plus pour que certains crient à la censure. L’histoire a fait boule de neige sur les médias sociaux. Vidéotron a finalement réagi sur Facebook en expliquant que la situation avait été occasionné par son système anti-pourriels.

Deux vidéos soulèvent des questions sur le travail du SPVM

Je l’ai déjà écrit ici, le travail des policiers est scruté à la loupe lors des manifestations étudiantes. Chaque jour plusieurs vidéos sont publiées sur YouTube dans lesquelles on dénonce leur travail.

Deux vidéos ont particulièrement retenues l’attention durant le week-end : une policière qui « poivre » allègrement un manifestant et une auto-patrouille qui roule presque sur un jeune homme.

  21 commentaires

  1. Mario Gaucher

    9 ans  

    Bonjour Dominic,

    je trouve dommage que par ton site web, tu dénonces les actions des policiers face au étudiants… ce n’est peut-être pas ton intention, mais moi c’est l’impression que j’en ai.

    Malgré le fait que je sois pour l’augmentation des frais de scolarité, je suis sur le côté des étudiants par rapport à la réaction du gouvernement concernant la gestion de cette crise. Je trouve complètement absurde qu’on en soit rendu là.

    Par contre, à part pour quelques évènements spécifiques, je ne condanne en rien les actions des policiers… ils ont des lois à faire respecter… et les gens qui ne les respectent pas méritent amplement tout le poivre qu’ils se font geter à la figure.

    Plusieurs personnes disent que c’est tout à fait normal que les étudiants se révoltent et cassent tout car ça fait 3 mois que ce niaisage dure… pourquoi ça serait normal pour les étudiants d’agir ainsi mais que du côté des policiers, il faudrait qu’ils agissent comme des anges?

    Si TOUTES les manifestations se seraient déroulées dans le calme, sans incident ou grabuge, je suis sûr à 99.999% que le travail des policiers aurait été quasi irréprochable. On vit quand même dans un pays pacifique… dans un pays où on a un droit de parole temps et aussi longtemps que les lois sont respectées.

    Ben oui je sais que les étudiants qui font du grabuge sont probablement minoritaires… mais ce sont à cause d’eux que le bordel est pogné. Et à cause de cela, les policiers doivent être au agets pour ne pas se faire attaquer de tous les côtés comme c’est déjà arrivé. C’est dommages mais quand une personne pacifiques « jase » un peu trop fort et qu’un policier lui dit de se sacrer son camp, il faut que cette personne écoute sans oposition car dans le feu de l’action, le policier n’a pas le temps de se poser la question « est-ce qu’il est dangereux ou pas? »…

    Les policiers étant en plus petit nombre, ils n’ont pas vraiment le choix d’y aller avec la manière forte…

    Je suis resté pris 1 heure au centre ville à cause d’une manifestation… j’ai eu la chienne quand j’ai vu passer devant moi des jeunes qui étaient équipés de masques à gaz et autres trucs pour se défendre contre les policiers… en les voyants passer, je comprends très bien que les policiers soient sur les nerfs.

    À part céder sous la pression, je ne vois pas comment le gouvernement pourrait s’en sortir… même un moratoire ne serait pas suffisant pour tout arrêter ça!

    • 9 ans  

      Bonjour Mario, j’essaie de de rester le plus neutre possible dans mes posts. Je ne fais que rapporter les « buzz » que je vois circuler sur les médias sociaux. Il se trouve que les vidéos mettant en vedette les policiers en font partie. Il ne faut pas y voir un jugement de ma part, seulement le constat que ces vidéos circulent énormément. Merci de ta compréhension.

      • Mario Gaucher

        9 ans  

        Je suis désolé si je vous ai insulté directement avec mes commentaires… ce n’était pas du tout le but..

        Je trouve seulement injuste que beaucoup trop de gens ayant une certaine notoriété publique présentent la situation dans laquelle nous nous trouvons seulement du point de vue des étudiants… donc pour « avantager » la cause des étudiants… et malheureusement, cette prise de position souvent indirecte (comme tu le fais), est omni présente dans le milieu artistique/culturel/media…

        Les quelques irréductibles qui sont contre les étudiants se font varloper sans bon sens (ex: le charismatique Richard Martineau 😉 et sa conjointe)…

        • 9 ans  

          Monsieur Arpin peut s’exprimer comme il le veut. Sa notoriété ne doit pas l’empêcher d’être authetique. Ce n’est pas une prison.

    • Steve Martin

      9 ans  

      Mario, t’as perdu toute crédibilité lorsque tu a qualifié les manifestations de « niaisage ».

      • Mario Gaucher

        9 ans  

        tu peux bien interpréter mon texte de la façon que tu veux, mais je n’ai jamais qualifié les manifestations de niaisage…
        Les étudiants peuvent bien manifester comme ils le veulent… ça ne me dérange pas du tout temps et aussi longtemps que ça se fait dans le respect des lois et du reste du public.

        Ce « niaisage » pour moi veut dire tout ce va et vient du gouvernement et des étudiants… le ligne dure du gouvernement, c’est du niasage… la ligne dure de la CLASSE, c’est du niaisage…

        autant du côté du gouvernement que des étudiants, on se dit prêt à négocier… mais aucun des deux partis veut plier sur un point bien précis qu’est l’augmentation ou le gel des frais de scolarité.
        Si aucun des deux partis ne cède sur ce point, j’ai l’impression qu’on en a jusqu’à l’année prochain avec ce niaisage.

    • Sébastien

      9 ans  

      Bonjour Mario, je comprend ton intervention et j’aborde dans le même sens que toi pour ce qui du fait que la tension monte; ainsi d’un côté comme de l’autre, une minorités de personnes (manifestants/policiers) commettent des gestes abusifs, qui sont tout à fait déplorables.

      Personne n’aime voir être posés des gestes disgracieux, et surtout lorsqu’ils visent des humains. Je dois dire avoir vu, comme tout le monde, des images de manifestants briser des vitrines et du mobilier urbain, et parfois oui, lancer des objets vers des policiers en armures; je le répète, c’est tout à fait déplorable. J’ai aussi vu des policiers répliquer face à des gens équipés, portant des masques à gaz, qui peuvent faire peur je l’accorde. Par contre, cela fait plusieurs fois que des policiers me semblent réagir de manière abusive, face à des humains en t-shirts, pas masqués ni en armures, comme le montrent les vidéos présentées ici. Cela est un peu plus inquiétant.

      Je comprend que les policiers doivent être à bout de nerfs. J’espère que tu as raison quand tu affirmes que la liberté d’expression (dont manifester fait partie) a sa place dans notre société, comme tu le spécifies dans la mesure où elle ne contrevient pas aux lois.

      C’est sur ce point que je me questionne, et je pose la question de bonne foi, puisque j’imagine que de nombreux policiers doivent aussi éprouver ce malaise.
      Comment les policiers interpretent-ils le fait que le gouvernement (qui leur donne les ordres) modifie les lois à son gré pour maintenant criminaliser cette liberté d’expression du peuple, la rendre répréhensible, et ainsi justifier l’usage de la force lorsque ces nouvelles lois «faites sur mesure» sont transgressées par des citoyens pacifiques ?

      • Mario Gaucher

        9 ans  

        sincèrement, je trouve aussi dommage que le gouvernement aie adopté cette loi 78…

        Mais qu’est-ce qui pouvait être fait à part cela pour freiner les ardeurs des manifestant qui aiment tout casser?

        La loi 78 n’empêche personne de manifester… ça oblige seulement les gens de s’organiser un peu mieux pour que les forces de l’ordre puisse agir en cas de débordement…

  2. Philippe Gagnon

    9 ans  

    Moi, je suis convaincu que cette crise n’est pas exclusivement celle des étudiants, et qu’il y a un ras-le-bol collectif à plusieurs égard des décisions prises et de la considération pour les citoyens. Je vois et j’entends des deux côtés des situations injustes et ceci est malheureusement le propres d’un conflit. on est passé d’un gouvernement libéral à totalitaire, heu… et ça à du sens ça?
    Je crois que cette situation dégénère. C’est comme donner une arme à feu chargé à un enfant, normalement on attend pas de voir le drame avant de lui enlever des mains!!!

    • 9 ans  

      Je suis de ton avis ET ce n’est pas un gouvernement Libéral que nous avons a Québec mais un gouvernement Conservateur comme à Ottawa . Les politiques de Charest son conservatrice et pratiquement fait du même bois que les politiques de Harper …..

  3. ivan Laberge

    9 ans  

    Bravo. Belle tecapitulation. Moi qui suit pas mal cette crise, je trouve que tu a fait un bon travail. Merci pour ceux qui avais perdu le fil..

    • 9 ans  

      C’est gentil. Je fais de mon mieux, avec le temps que j’ai. Certains ont tendance à l’oublier : j’alimente ce blogue par pur plaisir, sans revenu ou presque. C’est un hobby, une passion, mais pas mon gagne-pain. Bref, content que tu apprécies 🙂

  4. Francois

    9 ans  

    Il y a 99% des manifestants qui manifestent correctement. Il y a probablement 99% des policiers qui font du bon travail, mais ce n’est pas parce qu’ils sont policiers quil faut taire le 1% de débiles. Quelqu’un de formé, armé et detenant les pouvoirs qu’ils ont, ne peut se permettre d’agir comme bon lui semble. Si certains ont peur ou plutot, sont incapable de gerer leurs émotions, comme ils leur est enseigné a l’ecole, alors qu’ils changent de métier et ce, pour la sécurité de tous. Dominic, depuis le debut de la crise, fait un travail impeccable et il rapporte les faits comme ils doivent etre rapportés. Je rajoute même que je considère qu’il le fait mieux que plusieurs autres medias, ou la plupart des gens se renseignent.

    • 9 ans  

      Merci beaucoup François. Je fais effectivement attention à ce que je rapporte, j’essaie d’être le plus objectif possible même si des fois je n’arrive pas à réprimer mes opinions. Ton commentaire est grandement apprécié 🙂

  5. andre dub

    9 ans  

    C’est de la marde ton site les policiers ne font qu’obeir aux ordres qu’ils reçoivent alors que des ti-counnes sont là que pour les arceller…envoie tout ça à la poubelle tu vas perdre ta renommé avec ça….

  6. Yohan

    9 ans  

    Tous le monde à un « beaking point » à force de tapper dessus, tu finis par le trouver. Se faire crier des noms des heures de temps est presque de la torture et les étudiants en profite car ILS SAVENT que la balloune va exploser un moment donné et ils jouent les petites victimes terrifiés, tabassés par les méchants méchants policiers. Depuis le début les étdiants bavent les policiers ESPÉRANT qu’ils réagissent. Pauvre petit peuple de morrons qui ne comprend même pas les enjeux. C’est avec des élections que vous allez règler la situation, pas en marchant dans les rues et espérer être la « victime du jour ». Vous faites tellement pitié avec vos téléphone intelligent et vos party presque quotidiens. J’ai honte de la suite. L’image des sociales démocrates. C’est impensable et relève de l’utopie. Et quand j’entends que GND à pas payé son loyer pendant 2 mois… s’il faisait autre chose que de vouloir s’insurger contre tout! Allez onc tous voter pour Amir Kadir pis foutez-nous la paix!

  7. Super andré

    9 ans  

    PAUVRES ÉTUDIANTS MALTRAITÉS….. A lire…..

    ——————————————————————————–

    J’ai reçu ce courriel d’une connaissance qui est maintenant à la retraite. Il a eu une carrière en tant que comptable exemplaire. Ses conclusions sont très révélatrices.

    SVP faire circuler, afin que tous peuvent comprendre le vrai coût des frais de scolarité…

    LES IMPÔTS DES ÉTUDIANTS.

    Depuis plus de 30 ans que je prépare les déclarations fiscales de quelques centaines de clients chaque année dont plusieurs étudiants, je constate que même les universitaires, à l’exception des HEC peut-être, n’arrivent pas dans la très grande majorité à les faire eux mêmes et quand ils essaient, c’est plein d’erreurs.

    Dans le but de m’assurer que ceux qui essaient réclament bien tous les crédits auquels ils ont droit, voici un exemple (cas réel 2011) d’un étudiant enfant d’un de mes clients.

    Étudiant à temps plein dans une Université à Montréal, il a gagné durant l’été et les weekends 10.880$ en 2011.

    Déjà je sais qu’il n’a aucun impôt à payer ni au Fédéral, ni à Québec. Il n’a pas à contribuer non plus à l’assurance médicaments du Québec ni la contribution santé de 100$. Donc tous les montants de retenus d’impôt sur ses chèques de paye lui sont remboursés sauf les contributions au RRQ (son fonds de pension québécois) 365$, l’assurance emploi 153$ et le Régime Provincial d’Assurance Parentale 58$, soit un total de 576$.

    Ses frais de scolarité 2011 ont été de 2,564.35$

    Il a droit au crédit fédéral de 15%, soit 384.65$ et Québec de 20% pour frais de scolarité, soit 521.87$
    Les % sont les mêmes pour tous peu importe le niveau de revenu. Si l’étudiant n’utilise pas ces crédits maintenant, il peut les transférer à ses parents ou les reporter jusqu’au jour où il aura un impôt à payer.
    Donc, il ne perdra jamais ces crédits d’impôt.

    Au fédéral il y a un crédit de 400$ par mois d’études à temps plein.

    Si c’est du temps partiel le montant change, mais normalement c’est 8 mois à temps plein. 8 mois X 400$ revient à 3,200$
    et le crédit d’impôt de 15% de 3,200$ lui donne une économie d’impôt de 480.00$. Le crédit suivant c’est pour les manuels 8 mois X 65$ = 520$ X 15%, soit 78.00$, pour total de 558$ qui je le rappel peut être transféré au parent ou être reporté contre un impôt futur à payer lorsque l’étudiant a un emploi permanent.
    ____________________________________________________________

    Donc après impôts les frais de scolarité nets de notre étudiant seront de 1,108.93$

    WOW! Beaucoup moins impressionnant que ce que l’on voit à TV…….

    Mais c’est pas fini, puisqu’il a travaillé, même s’il est étudiant, considéré à faible revenu, le gouvernement du Québec lui accorde un crédit rembourable pour prime au travail.

    Avec son revenu de 10,880$ il a droit un crédit de 510.87$.
    Il s’agit là d’un crédit remboursable et puisqu’il n’a aucun impôt à payer, le gouvernement du Québec lui fait parvenir ce montant en plus du remboursement d’impôt réduit à la source.

    Et utilisant son bon jugement, il décide d’appliquer ce montant payé par Québec contre ses frais de scolarité.
    ____________________________________________________________

    Notre étudiant n’a donc plus que 597.96$ à régler.
    Mais il a encore droit à d’autres montants. C’est pas une farce, je vous le jure…..

    Il recevera pendant la prochaine année un crédit remboursable pour la TPS de 309$ du fédéral et le crédit remboursable à la Solidarité de Québec de 264$.

    ____________________________________________________________

    Encore une fois il utilise son bon jugement et l’applique à son solde de frais de scolarité ces 2 crédits remboursables et il lui restera un solde de 24.96$ de frais de scolarité à payer.

    Sur son 10,880$ moins 24.96$ moins le total des déduction de 576$ pour RRQ, Ass emploi et RQAP, il lui reste net dans ses poches 10,279$ et comme il a décidé d’habiter chez ses parents pour la durée de ses études, il devrait arriver à s’en sortir.
    Sinon à 2 ou 3 étudiants qui partagent un logement, et quelques sacrifices, ils devraient survivre.

    En passant, l’augmentation de 325$ par année, après impôt revient à 211.25$ après les crédits de 35% (20% au Québec et 15% au fédéral). Après 5 ans le 1,625$ d’augmentation des frais scolaires après impôt revient à 1,056.25$ dans la réalité, sans discours partisan et sans la désinformation habituelle.
    Ça, c’est ce qui se passe dans la vrai vie.

    Donc, si vous cotoyez des étudiants, vous pouvez utiliser ces données pour leur permettre de retirer TOUS les crédits auquels ils ont droit.
    C’est un cas réel comme j’en ai eu des centaines semblables.
    Et les calculs ont été réalisés à l’aide d’un logiciel professionnel d’impôt pour comptables.

    En ce qui concerne le conflit actuel, mon opinion n’a aucune importance puisque je fais partie de la préhistoire.
    Imaginez, j’ai complété mon Bacc. en administration des affaires avec des concentrations en finance

    et en économie à l’UdeM, École des HEC en 1972 et 2 certificats en comptabilité dans les années 80. Je suis donc un baby boomer et trop vieux pour comprendre quoique ce soit.

    Bonne journée.

  8. Simone Martine

    9 ans  

    Merci Dominic d’être impartial

  9. Lise

    9 ans  

    Vous savez, j’en ai assez de tout se branle combat. Je comprends les étudiants. J’ai été affecté par ses manifestations. et je suis tourjours affecté. Je vis d’angoisse et il faut que cela cesse. Je me questionne :
    Est-ce que le gouvernement se souci du peuple ou plutôt de son MOI. Il doit laisser son égo et s’occuper de son peuple, de ses électeurs et des préoccupations de la démocratie. Un leader s’est affronter ses peurs et s’implique dans les décisions de conflits. Où êtes-vous M, Charest ? Il faut que cela cesse et que l’on retrouve notre quiétude.

  10. Lise

    9 ans  

    Montréal avant était convoité…maintenant c’est la honte. Pour un peuple qui était bien vu dans le monde, on devient la mire de tous. Cela me désole royalement. De plus, il utilise les médias…et ça marche. Merde..il nous restait ça dans notre Québec, paix! Est-ce que c’est la fin de la vie paisible… Donc maintenant, c’est métro boulot de gogogo!

Laisser un commentaire

Dominicarpin.ca - Copyright 2017 - Tous droits réservés