.fb_reset { font-family: 'Open Sans', sans-serif; font-size: 14px; line-height: 20px; }

BLOGUE

Décrocher de Facebook avec Facecorette

23 février 2009

facecoretteJe ne me qualifierais pas de junkie de Facebook, mais disons que je suis légérement accroc. Pas une journée ne passe sans que j’aille sur le site, ça fait dorénavant partie de mon quotidien, de ma vie. Toutes les raisons sont bonnes : répondre à mes messages, changer mon statut, modifier ma photo de profil, espionner mes anciennes blondes…

Si je me fie au petit questionnaire de ce site, il me faudra beaucoup de volonté si je veux un jour mettre un terme à cette affreuse dépendance. De la volonté et quatre boites de Facecorette, un timbre nouvellement conçu pour aider les Facebookeux compulsifs comme moi.

Bien sûr, il faut prendre tout ça avec un sourire… N’empêche, j’aimerais bien que quelqu’un pense aussi à inventer des Twitterettes.

Via Technaute

  10 commentaires

  1. JP

    13 ans  

    J’ai un truc plus simple! Moi j’ai fermé mon compte ! 🙂

  2. billcosby

    13 ans  

    Facile Dom s’agit jusque ta douce te donne un bon wack up call

    DÉCROCH…………….. OST…….. :)))))))

    Magie ton compte est fermé et tout vas bien apres.

    Ta arreter de fumer moi j’ai arreter de face booker :))))

  3. 13 ans  

    Facebook est BEAUCOUP trop pratique d’un point de vue professionnel pour que je songe à fermer mon compte…

    Mais j’ai trouvé un truc pour déplacer et canaliser ma dépendance: Je boit et je fume quand je vais sur FaceBook…

  4. Linda Rocheleau

    13 ans  

    Je suis qui je suis !

  5. 13 ans  

    Si seulement c’était aussi simple d’arrêter de fumer que d’arrêter de facebooker !

  6. Linda Rocheleau

    13 ans  

    Moi je suis accroc au sexe !

  7. Pierre Chabot

    13 ans  

    Facebook….. quelle horreur !!!!
    Je ne suis jamais allé sur facebook et je n’irai jamais.
    Avoir 2500 amis que je ne connais pas vraiment, et que je n’ai jamais vu en personne, non merci.
    Vive les rencontres et les contacts humain dans la vrai vie.

  8. Miss Happyness

    13 ans  

    La vraie question c’est:
    quels sont les véritables risques, autre que la dépendance, concernant l’accès aux informations personnelles, par nos futurs employeurs qui souhaitent savoir véritablement qui on est, par notre avocat dans le cas où on passe en cours afin d’obtenir la garde de nos enfants, et par nos enfants qui pourraient voir leur réputation salie par des photos pas très avantageuses, ajoutées par un collègue de travail naïf ou un ex en colère…

    Considérant que, Facebook garde toutes les informations des membres, y compris celles qui ont été supprimées de même que les conversations par « chat », et ce… À VIE… Je crois qu’il faut s’interroger au-delà de la dépendance.

    Vous savez qu’on ne peut pas mourir sur Facebook? Sauf si, on choisi quelqu’un à qui on donne notre mot de passe, et qu’on l’inscrit sur notre testament afin que cette personne supprime notre inscription publique et non des dossiers Facebook?

    Miss-Happyness

  9. 10 ans  

    J’ai 13ans. Moi aussi je suis assez attachée à mon facebook, enfin je m’en fiche de facebook, mais la raison est plutôt une amie que j’ai rencontrée sur facebook avec qui je parle régulièrement, je ne peux plus me passer d’elle c’est un peu une meilleure amie pour moi, en fait si elle n’existait pas je n’irais pas sur facebook. En fait je raconte ma vie là 🙂 ! Bon Tschüss .

Laisser un commentaire

Dominicarpin.ca - Copyright 2017 - Tous droits réservés