.fb_reset { font-family: 'Open Sans', sans-serif; font-size: 14px; line-height: 20px; }

BLOGUE

Vitesse et alcool au volant : campagne choc à Blainville

20 juin 2012

On ne niaise pas avec le puck à Blainville lorsque vient le temps de sensibiliser les automobilistes aux dangers de la vitesse et de l’alcool au volant.

La nouvelle campagne de Tolérance Zéro Blainville que l’on peut voir sur les médias sociaux et sur des panneaux d’affichage est aussi imaginative que frappante!

Vous en pensez quoi?

  8 commentaires

  1. Martin

    6 années  

    Pour passer souvent dans le coin, je dois avouer que les campagnes de pub de Blainville sortent souvent du lot et ça marche! Ça atteint le public cible et fait jaser (la preuve ici-même).

  2. Geneviève

    6 années  

    C’est une excellente idée… une pub percutante!

  3. Lyne tegrof

    6 années  

    Tres bonne PUB…mais un seul HIC a mon avis, oui , oui on as les jeunes , mais pour vous dire , j’en ai un , j’en côtoie et je côtoie aussi des vieux ivrogne et merde…pourquoi vouloir toujours nous et faire croire a toute la population que juste les jeunes conduisent en état d’ébriété. Des chauffeurs désigner chez les jeunes y’en a pas chez les vieux soulons. DÉSOLEZ…

    • Jade

      6 années  

      J’ai 21 ans et je connais pas UNE personne de mon âge qui conduit pas comme un psychopathe.. J’suis un peu peureuse en auto mais j’en ai vu de toute les couleurs.. La plupart du temps ce n’était pas l’alcool mais la témérité, le problème. La vitesse, le freinage brusque, les dépassements dangeureux.. mais que voulez-vous? Ils ont 25 ans et ce sont des as du volant… des pros, eux ils savent conduire contrairement aux automobilistes qu’ils collent au cul sur l’autoroute alors qu’ils roulent déjà au dessus de 100 km/h. Je suis de montreal et je sais pas si c’est vraiment moins pire qu’en région… J’ai vécu le slalom volontaire dans les rues glacé, clanché le 80 km/h en quartier résidentiel et j’ai même été conduit par un freak qui a décidé de drifter un 180 sur Ontario parce que ca tentais pas faire le tour du bloc pour parker. J’ai pas mon permis et avec ces fous là sur les routes j’ai pas l’goût.

  4. Lyne tegrof

    6 années  

    …mon enfant ne bois pas et nous sommes une famille sobre

  5. Frank

    6 années  

    Lyne: super pertinent comme commentaire.

  6. 6 années  

    Je travaille pour la nouvelle assurance auto Mobiliz qui vise à améliorer les comportements de conduite chez les 16 à 24 ans. Nous trouvons cette initiative de la ville de Blainville excellente!Leurs publicités sont bonnes et font réfléchir.

    La sensibilisation et la mise sur pieds d’incitatifs à rouler moins vite – en échange d’un bon prix pour son assurance auto, par exemple – est une bonne combinaison pour sauver des vies.

  7. Laurence

    6 années  

    Je dois être d’accord avec Jade. Ce qu’elle dit est vrai. Beaucoup de jeune ne conduisent pas nécessairement lorsqu’ils ont bu ou qu’ils ont fumer un joint. Ce n’est pas ça, le problème. C’est la témérité. Moi aussi, j’ai bien souvent eu peur en embarquant dans la voiture de certaines personnes.

    Mais ce que Lyne dit est vrai. Il y a beaucoup d’adultes qui ne se comportent pas en personnes dignes de ce nom sur la route. Combien de fois je me suis fait coller par un homme début cinquantaine dans sa BMW, Audi, Mercedes, Porsche, NAME IT? Combien de fois je me suis fait dépasser de manière dangereuse par des abrutis qui se prennent pour d’autres parce qu’ils ont le char de l’année et qu’ils ont TANT d’expérience sur la route? Des fois je ne comprend pas pourquoi l’on s’acharne sur les jeunes alors que bien souvent le problème est ailleurs.

    Oui, il y a des jeunes dangereux, comme il y a des adultes dangereux et comme il y a des personnes âgées dangereuses.

    J’ai eu une fois un accident en hiver dans une courbe alors qu’un malade d’une cinquantaine d’années roulait à moitié dans ma voie à 60 kilomètres/heure alors que nous étions sur une route glacée dans une zone de 30. Il a eu le culot d’essayer de blâmer l’accident sur moi, parce que « J’étais jeune, je n’avais pas d’expérience et que je conduisais comme un vrai danger public ». Vous trouvez ça normal? Heureusement il y a eu un témoin qui aurait pu témoigner en mon sens.

    Tout ce que j’essaie de dire, c’est qu’au lieu de toujours tout blâmer sur les jeunes, il faudrait plutôt s’ouvrir les yeux et punir la témérité, autant chez les jeunes que les adultes qui roulent comme des débiles avec leur char de l’année. S’il y a une question que je me suis toujours demandé, c’est pourquoi vendre des autos qui roulent jusqu’à 200-220 alors que les limites sont de 100? À la limite, qu’ils bloquent la vitesse à 120, un point c’est tout. Ça réglerait des délits de vitesse, déjà en partant, ce qui réduirait le nombre de débiles sur la route.

Laisser un commentaire

Dominicarpin.ca - Copyright 2017 - Tous droits réservés