BLOGUE

Intimidation à l’école : il cache un micro sur son fils autiste

24 avril 2012

Inquiet et surpris du changement de caractère radical de son fils autiste à l’école, un père de famille du New Jersey a pris les grands moyens le 17 avril dernier. Il a installé un micro sur le garçon de 10 ans et l’a envoyé en classe normalement.

Ce qu’il a entendu sur la bande audio le soir venu l’a horrifié.

Alors qu’il croyait que son fils était intimidé par d’autres enfants, Stuart Chaifetz a réalisé que c’est l’enseignante qui maltraitait son enfant. À de nombreuses reprises dans l’enregistrement que le père a mis en ligne sur YouTube, on peut entendre la femme se moquer du garçon, le faire souffrir psychologiquement, le traiter de bâtard et lui intimer de fermer sa gueule.

Une vraie « bitch ».

Confrontée par le papa, la direction de l’école a renvoyé l’enseignante qui a été embauchée dans une autre école. Un non-sens pour Stuart Chaifetz qui souhaite maintenant que la femme démissionne et s’excuse publiquement.

Son témoignage, livré avec aplomb, est en train de devenir virale sur YouTube. Si vous parlez l’anglais, je vous garantis que vous regarderez la vidéo les poings serrés.

Grrrr.

Détails sur l’histoire ici et ici.

  39 commentaires

  1. D H

    3 années  

    Je ne peux qu’applaudir à l’action de ce père désespéré et surtout, je ne comprend pas que cette personne continue à enseigner!

    • michele

      3 années  

      Je suis sans mots…Je suis complètement boulversée…

    • Valerie

      3 années  

      Quel courage pour ces parents d,avoir entendu toutes ces atrocités par le biais du micro caché sur leur fils et d,avoir du attendre qu’il rentre pour ensuite dénoncé cette horrible enseignante !
      quelle angoisse pour eux, quel moment douloureux, la peur de penser que l’enseignante pourrait passer à l’acte en le frappant.
      Quoi que je ne pense pas qu’il y ait pire que l’intimidation verbale, les mots sont souvent plus violents et plus marquants que les gestes.
      J,approuve pleinement la décision de ces parents, j’agirai aussi de la sorte, étant maman d’un garçon autiste de 7 ans.
      Dire que nous mettons la vie de nos enfants entre les mains de parfaites inconnus dans le cursus scolaire sans compter la pléiade de spécialistes aussi qui les accompagne tout au long d’une journée et cela 5 fois par semaine.
      Les enseignants passent plus de temps avec nos enfants que nous même, il y a de quoi se poser des questions, de quoi faire réfléchir, faut-il faire comme ses parents pour ôter les doutes qui nous traversent l’esprit ???
      Je ne souhaite pas en venir là… nous avons entièrement confiance envers les enseignantes de notre fils, mais nous ne sommes à l’abri de rien hélas.
      J’espère de tout coeur pour Akian que cet épisode douloureux de sa vie disparaîtra rapidement et je suis sûre qu’avec l,appui et l’Amour de ses parents cela fera beaucoup.
      je suis de tout coeur avec cette famille.

  2. Pierre ...

    3 années  

    Le problème dans cette société, c’est qu’il y a toujours des Directions, Organismes, Ordre ou Syndic qui PROTÈGE les ACCUSÉS…TOUJOURS au dépend des VICTIMES!!!

    Après ils vont essayer de nous faire a croire qu’ils ont raison, que les suivis ont été faits et que les problèmes sont corrigés…jusqu’au prochaine événement!

    Faut vraiment être déconnecté de la réalité pour vouloir PROTÉGER les ACCUSÉS…ou tout simplement STUPIDE!

    Quand vous agissez de cette façon, réalisez-vous que vous devenez COUPABLE par association…POINT FINAL?

    Ou est la JUSTICE??

    P.S. Félicitation au Père de dire tout haut les abus que son fils a du endurer! En espérant qu’il a regagnée la DIGNITÉ pour son FILS! 1000 fois BRAVO! ;-)

    • Guillaume

      2 années  

      Vous avez bien raison.

      Le fils de mon frère a été victime de l’incompétence d’une gardienne dans une CPE lorsqu’il avait 3 ans. Elle n’a jamais remarqué, en plein mois de janvier, qu’elle avait oublié de mettre des bottes au petit, et qu’il se promenait nu pieds dans la neige, en pleurant bien évidemment. C’est une autre éducatrice, après de longues minutes à entendre un enfant pleurer très fort dans un autre groupe que le sien qui s’est aperçu du problème.

      Croyez-le ou non, les parents n’ont été averti du problème que la semaine suivante, et ce, par l’autre éducatrice qui ne s’occupait pas du groupe.

      Après une plainte à la direction, l’éducatrice à été renvoyé… Jusqu’à ce que le syndicat s’en mêle et force la directrice à revenir sur sa décision. Le syndicat l’a protégée malgré la faute grave… et mon frère a du se plier… aucuns recours n’était plus possible…

      C’est pourquoi je suis et serai toujours contre les syndicats…

  3. GenerationX

    3 années  

    Certains gens ne comprennent qu’avec un rapport de force. Le mal règne quand les bonnes personnes sont trop molles pour appliquer la rigueur nécessaire. C’est simple, une personne mauvaise comme cela ne devrait pas exister, point à la ligne. Si on sévit contre la violence physique peut-être devrions nous sévir aussi contre cette violence psychologique? Ou alors permettre aux gens qui ont d’autre choses à faire que des enfantillages d’en callisser un bon dans la face de ces éléments piour les remttre à l’ordre. Après tout, on enseigne que la violence verbale est pire que la violence physique. Où est la logique? Il n’y en a pas comme dans bien des cas. Il faut être conséquent de ce que l’on véhicule comme message.

  4. Christine

    3 années  

    Ça pas d’ens elle doit être banni de l’enseignement.

  5. Judith Dufour

    3 années  

    La gorge serrée d’émotion… c’est ainsi que j’ai écouté ce vidéo. Le regard de cet homme… il ne s’agit pas de vengeance… mais d’un papa lion qui défend son petit lionceau… Je suis mère d’un enfant autiste et hyperactif… et pas un commentaire mal placé d’un prof ne passe sans que j’intervienne… oui je passe sans doute pour une chialeuse, mais tant pis. Je suis capable d’en prendre, et je suis capable de me défendre. Parfois, on ne se rend pas compte de tout ce que ces enfants mettent comme efforts et énergie pour se conformer aux attentes des autres. Il faut constamment se battre, expliquer, justifier pour aider nos cocos à bien vivre avec ce qu’ils sont…

  6. Nancy

    3 années  

    Je suis franchement dégoutée de ce que j’entends sur cette vidéo, et je félicite le père d’avoir pris les moyens pour dénoncer cette situation horrible que son petit coco a du vivre! Ma fille est dans une classe adaptée de ce genre, mais oh combien bien entourée de professionel(le)s qui ont à coeur la situation de nos enfants. J’espère que chaque enfant ayant des difficultés particulières (ou non!) trouvera sur sa route les professeurs, éducateurs(trices), personnel ayant autant a coeur le sain dévellopement de ces enfants sans voix…Merci à ceux qui s’y reconnaissent!!!

  7. manon

    3 années  

    Oh mon dieu …Je suis une maman avec un enfant autiste et je trouve ca totalement affreux pauvre petit Akian ,ca me donne la chair de poule et ca me fait peur pour mon enfant…C’est déja pas facile pour eux de vivre comme ca alors imaginer en plus vous faires niaiser et vous faire humilier devant tout les autres ..Une chose que je peut vous dire ,Les enfant autiste sont tres intelligents et comprennent tres bien ce qu’ils ce passe ,pour certain ils ne peuvent tout simlement pas l’exprimer verbalement mais plutôt en crise et en changeant de comportement comme Akian ….Sa témoingne qu’il ressent la douleur et il est tres conscient que ces gens là lui fesait eaucoup de peine .Bref je suis vraiment pleine d’émotion ,j’attend mon fils qu’il doit arriver d’une minute a l’autre de l’école ….Je vais le serrer tres fort dans bras et lui dire que maman est chanceuse d’avoir un gracon merveilleux comme lui ….

  8. Geneviève

    3 années  

    Je n’ai d’autres mots que HORRIBLE.

  9. 3 années  

    J’ai mal au coeur. Je suis scandalisée. Je ne crois pas que je pourrais survivre si j’apprenais que mes enfants sont victimes d’une telle forme d’intimidation.

  10. Lise

    3 années  

    Assez dur a écouter comme vidéo!!! Je ne peux pas croire que tu es PROFESSEURE dans une classe d’enfants autistes, que tu es diplômée de je ne sais ou et que tu traites verbalement les enfants de la sorte!!! Bon dieu, elle enseigne encore… Les souffrances qui marquent le plus dans une vie ne sont pas les souffrances physiques, mais psychologiques. Je ne suis pas autiste non, mais je sais que des taloches font mals sur le coup, mais la douleur part, des mots eux restent à jamais encrés dans dans tête, dans ton subconscient et souvent reviennent à la surface pour te rappeller que tu est « poche », « nul », stupide » et quoi encore… Mais qui va un jour bouger les choses, si les employeurs avec de tels preuves eux ne font rien, pireeeeeee ne laisse aucune trace dans le dossier de l’employée qu’ils ont eux renvoyer, mais qui a pue se trouver un autre emploi, dans un autre école??? On allons nous dites moi!!!???

  11. Stephane

    3 années  

    As a Special Care Counselor I am outraged, yet very proud of the father standing up for his boys rights. You are RIGHT Sir, these people do not deserve the privilage of working with children and should be fired case closed. If you have the energy, I would suggest a lawsuit be it only to protect others. The proceeds could go towards an antibullying fund in your sons name. My prayers are with you. Good luck, and thank you for sharing and educating us.

  12. 3 années  

    Malheureusement, ce genre de cas existe partout, même ici au Québec. Mon cousin handicapé et tout son groupe de jeunes handicapés ont vécu la même chose il y a quelques années. Déjà que mon cousin est bavard, il multipliait les crises d’épilepsie et les états de désorganisation. Cela a pris toute l’année scolaire avant que le professeur (qui avait un parent hyper-crédule-qui-ne-voit-rien dans son camp) soit enfin expulsé… mais malheureusement nous avons su qu’il revenait après la graduation de mon cousin… d’autres jeunes handicapés vont encore souffrir malheureusement. Entre-temps, il exerçait dans un centre jeunesse et malgré les mises en garde de ma tante, il avait réussi à convaincre l’employeure qu’il avait changé… pour mieux recommencer une fois engagé…
    C’est décourageant que ces intimidateurs ne soient pas tout bonnement blacklistés à vie…

  13. Morris

    3 années  

    Je ne suis pas de celui qui trip sur le human interest. Néanmoins, étant père d’un garçon autiste de presque 7 ans et fréquentant une classe TED, je fus bouleversé en regardant cette vidéo. Et je n’ai pas honte à le dire, j’ai pleuré. Je ne nommerai personne, ce n’est pas mon but de détruire la réputation de quiconque, mais une personne oeuvrant dans le domaine de l’éducation et devant avoir à coeur le bien-être des enfants m’a déjà dit: « Vous, les parents d’enfants avec des problèmes, vous êtes des fanatiques. Vous vous entêtez à vouloir les intégrer (à l’école). Or, le problème, c’est qu’auparavant, ces enfants-là mourraient en bas âge. Aujourd’hui, ils survivent »… Regardez cette vidéo. Je ne crois pas que ce père est un fanatique. Je crois plutôt que certains « professionnels » sont simplement stupides…

  14. mimi

    3 années  

    J’ai tellement pleuré en lisant cela. Au Québec aussi ça existe ce genre d’enseignantes… Et la même loi du silence. Ma solution? les envoyer enseigner à des ados délinquants, plus grands ou plus forts qu’elles. Ou bien à des tueurs en série. Alors, peut-être qu’elles comprendraient c’est quoi intimider un plus faible que soi…

    • Annie

      3 années  

      Le problème, c’est que les enseignants sont mieux protégés que les enfants. Un enseignant peut avoir un dossier épais comme le bras, il est protégé par le syndicat. Alors que l’enfant, qui fait face à ce genre d’enseignant, est dépourvu. Il doit lutter pour garder la tête en dehors de l’eau.

  15. Mya

    3 années  

    oui ça existe malheureusement mon fils a un tdah et se fais assez intimidé également par sa professeur mon fils est présentement en dépression aussi et en tant que parents ont a aucunes ressources pour aider nos enfants dans cette situations :(

  16. marie-josée

    3 années  

    quel papa génial, et quel groupe de profs à faire vomir…A noter que le papa, malgré toute sa colère,a réussi à terminer sa vidéo sur une belle note d’amour paternel…il m’impressionne drôlement,je n’aurais pas cette force.

  17. Ginette

    3 années  

    Un gros gros bravo au père d’avoir pris l,initiative de faire cela BRAVO encore et que la coupabe soie expulser de l’école banie d,enseigner

  18. 3 années  

    dehors cette débile mental et sa presse,il faut sortir cette folle des école ,bravo au père,bon courage

  19. Karine Milhomme

    3 années  

    Horrible, tout simplement horrible! Je n’ai pas eu le courage d’écouter la bande au complet, car mon fils de 8 ans est autiste et dans une classe spécialisée pour enfants TED. Tout le monde autour de lui démontre un grand professionnalisme. Je ne peu m’imaginer comment un professeur se comporterait avec lui au régulier, mais j’ose espérer qu’il serait traité avec plus d’égard que ce pauvre petit. Mon point est que même dans un contexte de classe où tous sont « normaux » une prof n’a pas le droit de traiter aucun de ses élèves de la sorte. Elle ne mériterait qu’un congédiement pur et simple et qu’elle ne puisse jamais plus enseigner de sa vie.

  20. Guylaine Gagné

    3 années  

    Je suis mère d’un fils autiste, et d’une jeune trisomique. Je suis en admiration avec la réaction du père, il a pris les moyens pour comprendre son fils. Il serait temps que l’on oblige les autorités à mettre des caméras de surveillances (avec son) dans les classes, si on a rien à se reprocher on ne craint pas d’être filmer. Ça permettrait d’expliquer beaucoup de comportement et se sachant filmé, le personnel comme les enfants seraient incité à avoir des comportements exemplaires. Il faut tenir compte ici en plus que ce sont de jeunes autistes, qui ne savent pas exprimé ou décoder les émotions, au lieu de leur donner des outils pour le faire, ils se servent sciemment de cette faiblesse pour les ridiculiser !! Je suis encore troublée et blessée de ce que j’ai entendue, et l’injustice du système qui met plus d’énergie à protéger les bourreaux plutôt que les victimes d’abus est intolérable !! Ils ont fait exactement le contraire de ce que leur mandat leur demandait, ça devrait suffire à les faire renvoyer et ne jamais leur permettre de poursuivre en contact avec des personnes vulnérables.

  21. 3 années  

    Je suis la maman de 4 enfants différents dont mon fils Thomas, 11 ans, autiste sans di/tdah/top.

    Je ne sais pas ou les évènements de cette vidéo ce sont produits. Ce que je sais, en revanche, c est que cela existe aussi au Québec, notre belle province civilisée. Mon fils a subit le même genre de situation lorsqu’il avait 9 ans,par la 3e travailleuse en éducation spécialisée de l’année, totalement inadaptée et fermée a tout apprentissage: « Arrête de pleurer sinon tu vas au coin! ». « t’es un mal élevé », « regarde moi dans les yeux quand je te parle », lui tourner la tete de force, l’expulser parce que en crise… etc… jusqu’à ce qu’il me parle de suicide… Mon fils est en classe intégrée. Sa TSA est la justement pour palier a ces crises d’angoisse, l’aider a mieux apprendre le langage social, le soutenir dans ses difficultés académiques…. j’ai gardé le cahier de communications dans lequel cette « spécialiste » inscrivait le comportement « défaillant » de mon fils et ses interventions, que j’ai partagé avec l’OPHQ, et le CLSC. J’ai porté la situation à la direction de l’école, qui a soutenue sa TES… J’ai donc été a la commission scolaire ou la situation a été ignorée… Jusqu’à ce que le CLSC se prepare a porter officiellement plainte contre les 3…

    Par chance, Thomas a eu une excellent TES l’année suivante… Et cette année aussi. Ce qui nous réconcilie un peu avec tout ca. Aujourd’hui, il a une moyenne de 80%, a diminué de 95% ses crises à l’école; utilise d’avantage les techniques de contrôle et de baisse d’angoisse qu’on lui a appris…

    Ces spécialistes qui s’occupent de nos enfants sont trop rarement conscients du pouvoir de bonheur et/ou de malheur qu’ils ont sur eux. Nos gamins passent plus de temps à l’école qu’à la maison! l’impacte de ce qui y arrive est donc lourd de conséquences….

    http://www.etreasperger.blogspot.com

  22. Alain Alarie

    3 années  

    Bravo à ce père d’avoir pris les grand moyen avec ce micro et surtout de briser le silence qui permet à ces gens qui pourisse la vie des gentils personne comme se garçon autiste de s’en tirer facilement en changeant d’école . Your a great FATHER you did the right thing .

  23. Alain Thomas

    3 années  

    Je suis professeur et je suis aussi atteint d’autisme (syndrome d’Asperger). Avant d’être enseignant, j’ai eu une carrière de capitaine de pompier dans une grande ville.

    Je comprends ce parent. J’ai eu quelques professeurs comme celui-là, mais la majorité n’est pas comme ça. Il y a encore beaucoup de préjugés au sujet des autistes qu’on juge dans un cadre de «normalité» subjectif.

    Je sympathise avec cette famille. D’un autre côté, sans excuser le geste, je ne crois pas qu’on puisse se prononcer sur une sanction drastique. Était-ce sa première offense? Une suspension du reste de l’année avec l’obligation de suivre une formation adaptée sur les autistes me semble plus raisonnable que de faire un chômeur. Quel parent n’a pas perdu patience avec son propre enfant? On ne forme pas les professeurs et on ne les soutient pas pour faire face à ces cas spéciaux.

    Deux choses, cependant. La première,c’est que je vois que dans l’enseignement, un milieu majoritairement féminin, les femmes sont capables d’autant de violence.

    Deuxième, est-ce une école privée ou publique, avec ou sans évaluation des professeurs?

  24. Helene H.

    3 années  

    Hi! I can understand your deep concerne fot the horrible way your son was treated and you are right to put this on the web. May I make a suggestion? We live in a society where there is so much information every where. There are so much unjustices, violence and fraud…things that shouldn’t happen but do. Corruption is discovered all of a sudden and people are secretly cruel and we find out about that and that makes us mad or it saddens us. You have choses to post incomptenece over the net. Ypu did weell to do so however….if you want your message to have punch, I think it should be much shorter than 17 minutes and should have been a more detached approach. I know…you’re mad and hurt because your son is hurt but I really think if you want things to change, your message must have clout. It should be shorter. Not to dwell on my little 10 year old autistic child which you repeat too much. After a while, the viewer stops and moves on to other information…unfortunetly. The art of marketing is out there. Use it.

  25. Chantal P

    3 années  

    Bravo au papa d’avoir pris les grands moyens pour protéger son fils…Si tout le monde ferait ça, les profs y penseraient à 2 fois avant de traiter nos enfants comme ça…Ça pas d’allure…Il faut la congédier et lui interdire de travailler avec des enfants à l’avenir…Si elle l’a fait 1 fois, elle le refera certainement et ça sera peut-être le votre la prochaine fois…Pensez-y avant de dire que c’est pas si pire que ça…Il n’y a pas de pardon pour une personne comme ça…

  26. Joanne

    3 années  

    Ouf! tout d’abord je tiens à dire BRAVO au papaqui malgré tout as été capable de garder son calme malgré ce qui es arrivé a son fils. Moi aussi mon garçon a vécu même chose de la part d’un professeur qui soit en disant …après avoir rencontré le directeur de l’école a été forcé de prendre sa retraite beaucoup plus vite que prévu.Il traitait mon gars de petite cervelle,tête de moineau et j’en passe… assez que mon garçon un matin ses mis à pleurer et il ne voulait plus aller en classe.Avec de l’attention et de la compréhension et surtout de l’amour, il c’est ouvert et a tout déclaré.Et jamais mon fils ne m’as menti car il sait que c’est chose grave. Alors parents , ne tolèrons pas que les professeurs insultent nos enfants quand ils sont là pour les instruires.

  27. julie

    3 années  

    bravo au papa, et CRISSEZ-MOÉ DEWORS cet osti de prof là!!!!! non mais…..

  28. Nancy

    3 années  

    bravo au papa de dénoncé,j’ai des jumeaux de 6 ans autiste et ce sont des enfants merveilleux,ils faut les protégé de ces imbécile de gens qui pense que l’ont peux s’en prendre a eux,dehors cette supposé enseignante,nos enfants ont besoin d’un environnement sain,allé jusqu’au bout avec cet histoire,encore bravo aux parents de ce merveilleux petit anges!!!!!!!!!!!

  29. Marie

    2 années  

    En voyant le vidéo, mon coeur de maman a craqué, mais bien que ce soit horrible ce que le personnel a fait, que lea enseignantes mérite t de ne plus travailler auprès des enfants. Une chose m’a traversée l’esprit lorsqu’il a mentionné special needs. Un enfant autiste a besoin d’ être rassurer constamment, d’avoir une certaine routine et puis je passe les détails, mais un enfant avec des besoins spécifiques devraient fréquenter une école spécialée. Je sais que vous,vous direz, mon dieu quelle sans coeur. Je suis une maman et je suis très attentive au besoin de mes enfants. Le petit Akian devrait aller dans une école où les classes sont de 8-10 enfants ayant certains besoins. Les autistes sont des enfanta extrêmement doué et lorsqu’on les mets dans des environnements favorables à leur développement c’est -à-dire des écoles spécialisées. Les enseignant sont formés afin d’enseigner à ses enfants, ils les aident à développer leur talent et ils sont plus à l’écoute. Les classes sont réduites ce qui est moins stressant pour les étudiants. Si on prend l’exemple d’un enseignant d’un établissement régulier avec une classe de 25-30 élèves, sans insuter les enfants, il ne peut pas se permettre de passer plus de temps sur un élève pour le rassurer, y donner d’avantage d’attention, car si on lui dit non ou oui ça le déstabilise au point qu’il pleure en classe. Oui, ce que l’enseignante a fait est horrible, un simple oui aurait pu le rassurer, mais je suis sûre que Akian devrait être constamment stressé et déstabilisé… Il l’a pourtant dit son père, a kid with special needs…. Ça m’est resté coincé… Les enseignants doivent être égaux, ils ne peuvent pas passer leur temps à toujours s’occuper des mêmes enfants avec des besoins particuliers… Ils ne doivent pas les humilier, Jody et Kelly sont dégueulasses. Le père a bien fait de les dénoncer et si j’étais lui j’irais plus loin…, même sil nest pas question d’argent… Médiatiser pourrait assurer qu’elle ne fasse plus engager nul part.

    • Josée

      2 années  

      Marie, il est dans une classe spécialisée, il l’a dit le père. Son fils est dans uns classe avec d’autres enfants non-verbaux, c’est pour cela que les enseignantes, TES, etc. parlent si « librement » car elles savent qu’aucun des enfants ne pourra rapporter leur conversations. Ils n’est peut-être pas dans une école spécialisée mais une classe spéciale, oui. Alors, ces adultes sont déjà formés pour les interventions spéciales et tout.

      Josée, Maman de deux enfants autistes, un en classe spéciale intégré, un en école spécialisée.

  30. felice2000

    2 années  

    Mon Dieu ! J’avais été beaucoup victime d’Intimidation à l’école, particulièrement au primaire et au secondaire, de 1982 à 1993 ! Il doit y en avoir d’autres «dans la salle» (les autres commentateurs et vous aussi M. Arpin) qui ont subi le même sort.

    Je suis Félix, de Montréal, 37 ans, avec syndrome d’Asperger, TDAH et dyslexie.

  31. Ramos Carmen

    2 années  

    Ha que cela fait du bien de voir que de telles personnes sont prises en flagrant délit quelle idiote mais hélas ce n’est pas la seule il faudrait appeler Monsieur Propre pour qu’il nettoie tout du sol au plafond et croyez moi il aurait du boulot en attendant Bravo aux parents d’avoir su enfin pourquoi leur enfant avait changé courage à nous tous parents et surtout à nos enfants .

  32. fred

    2 années  

    ? et quand un patron vous insulte ou un homme politique se moque de tout un pays, il faut trouver ça normal ???

Laisser un commentaire

Dominicarpin.ca - Copyright 2014 - Tous droits réservés