.fb_reset { font-family: 'Open Sans', sans-serif; font-size: 14px; line-height: 20px; }

BLOGUE

Vidéo de Magnotta à l’école: des élèves soutiennent leur prof sur Facebook

14 juin 2012

Des élèves de la classe d’histoire de Philippe Trahan, ce professeur de l’école secondaire Cavelier-de-LaSalle qui a montré l’horrible vidéo du meurtre commis par Luka Rocco Magnotta à ses étudiants, prennent sa défense sur Facebook.

Une page de pétition a été créée afin de « permettre que monsieur Philippe Trahan puisse revenir à l’école Cavelier-De LaSalle ». Des élèves y vantent le travail du professeur et croient qu’il ne mérite pas ce qui lui arrive.

On accuse aussi une élève d’avoir dévoilé (snitcher) l’histoire aux médias et à la direction d’école. Ce serait pourtant des parents qui auraient alerté la commission scolaire après avoir été informé par leurs enfants.

À la lecture des commentaires laissés sur la page, on comprend que les élèves de la classe ont insisté pour que le professeur leur montre la vidéo. Qu’il a hésité longtemps avant de le faire, mais qu’il a finalement cédé et accepté.

Aussi sympathiques soient-ils à son endroit, ces commentaires démontrent néanmoins que le professeur n’a pas exercé son rôle d’autorité en classe et a fait preuve d’un incroyable manque de jugement.

Des commentaires qui démontrent aussi accessoirement que les élèves devraient passer plus de temps à reviser leur grammaire qu’à visionner des vidéos de démembrement…

  42 commentaires

  1. Paul Barceau

    9 ans  

    J’espère qu’il n’était pas enseignant en français car à la lecture des messages de soutient des élèves…

    Ça manque un peu de français et de syntaxe. On dirait des alphabits lancés au hasard sur la toile…

    Le manque de jugement ET de l’enseignant ET des élèves ne me rassure pas sur l’avenir…

    • KV

      9 ans  

      En effet, leur français laisse à désirer. Pour votre information, « soutien » ne prend pas de « s ».

      • KV

        9 ans  

        Oh, le message a été envoyé trop vite! Donc, soutien de prend pas de « s », pas plus que de « t ».

        • Astrid

          9 ans  

          Et on dit «Ne prend pas» et non «De prend pas». Sérieux, là…

  2. JF

    9 ans  

    Je ne suis pas surpris par les commentaires d’élèves que vous nous montrez. J’enseigne dans une école secondaire et je peux vous dire que plusieurs élèves l’ont vu et ils en parlent entre eux. Ils disent que c’est par curiosité. Évidemment, je mets fin à ces discussions assez rapidement car elles n’ont pas leur place dans ma classe. J’arrive mal à m’expliquer cette curiosité de la part des jeunes de voir un vidéo de la sorte. Dans l’histoire de Cavelier-de-Lasalle, il est clair que l’enseignant à vraiment manquer de jugement et qu’il n’a pas fait preuve d’autorité dans sa classe. Je m’interroge tout de même sur le fait que des jeunes de tous âges peuvent voir librement, à la maison, un vidéo de la sorte. Que font les parents ? Où sont-ils??

    • chantal

      9 ans  

      Les jeunes ont des ipod et des portables, ils les trainent sur eux constamment. Où sont les parents? Rendus à15-16 ans, on est tout de même pas pour les chaperonner jusqu’au lit! Arrêtez donc de toujours faire porter la faute aux parents!

      • maman

        9 ans  

        Un jeune de 16 ans est encore mineur; c’est bien évident que les parents doivent répondre des actes de leur progéniture. Si on laisse aller nos enfants avec un cellulaire ou un ipod à l’école et que nous savons bien qu’ils vont sur internet sans surveillance, vous devez être prêt à répondre de leurs actes en cas de délit. Il me semble malheureusement que plusieurs parents n’éduquent plus jusqu’à 18 ans… Sans vouloir banaliser le fait de montrer le clip Magnetto, je pense qu’il y a pire comme par exemple, de liberer un homme qui a tué ses enfants sous le coup des émotions…

        • oufff

          9 ans  

          Bien d’accord avec vous sur le fait que les parents n’éduquent plus, ils ont de la misère à les élever. Par contre, il y a pire, mais ces enfants seront traumatisés à vie et peut-être que certains d’entre eux en feront des cauchemars ou même développeront des tendances psychopathes (pour les plus faibles ou les plus sensibles d’entre eux aux probl. de santé mentales). Je pense que ce n’est pas peu dire comme lourdeur de conséquences là…

      • HB

        9 ans  

        @ JF

        Qu’il est triste de lire que vous êtes un enseignant au secondaire et de trouver ensuite dans votre texte: « l ’enseignant à vraiment manquer de jugement ».

        Mais où est donc votre rigueur ?

      • Sirkowski

        9 ans  

        La curiosité est un défaut maintenant.

    • oufff

      9 ans  

      bien d’accord avec vous ! J’ai travaillé avec des jeunes et même à 10 ans il font ce qu’ils veulent une fois les parents endormis (ils font semblant de dormir). Ou même des enfants en très bas âge se gardent tout seul. Aussi, des jeunes en troubles de comportement se font expulser de l’école à 10 ans et sont seuls à la maison alors ils font ce qu’ils veulent. Les parents ne s’occupent plus de voir à ce que font leurs enfants. J’ai 27 ans, un petit de 6 ans et jamais il ne pourra faire ce qu’il veut quand il veut comme ce que je viens d’expliquer ci-dessus. Moi je m’interroge à savoir quelles seront les répercussions mentales de ce type d’images sur leur psychologie/leur équilibre mentale. J’ai peur que Magnotta aille ouvert une porte à pleins de psychopathes (ou non) qui ont un besoin intense d’attention et qu’il y ait de plus en plus de vidéo de meurtres réels sur internet. Je crois qu’une partie de cette curiosité s’explique dans le fait que nous sommes rendus pas mal désensibilisés à la violence extrême, au sadisme sur autrui, etc. Voyez juste les films SAW où on voit de la torture humaine et où les images sont plus vraies que natures, la porno violentes, etc. On est rendus qu’on trouve cela normal et moral. J’ai peur que ceux qui auront écouté un vrai meurtre, dune personne réelle, ne soient traumatisées à vie et que cela aille perturbé voire même ouvert dans l’esprit des plus sensible, à cette pathologie de psychopathe, une envie de faire pareil pour attirer l’attention ou même créer le désir/le plaisir de faire mal à autrui (ou même d’aimer les morts comme Magnotta). J’ai peur que dans un futur proche on soit rendu à écouter de vrais meurtres le soir pour nous divertir tellement on a cette curiosité malsaine et qu’on a plus de limites morales.

  3. Alexandra

    9 ans  

    Un vote majoritaire en classe… vive la démocratie!

  4. Beaulieu N.

    9 ans  

    En effet, l’enseignant a manqué de jugement. Même si les élèves ont insisté il aurait dû s’abstenir. Comment un enseignant responsable peut-il outrepasser les recommandations des psychiatres d’éviter de visionner cette vidéo?

    C’est disponible sur internet et n’importe qui peut le regarder sur un téléphone intelligent alors je ne blâmerais pas les parents mais je les inciteraient sûrement à en parler avec leurs enfants ou à consulter des spécialistes afin de savoir comment aborder ce genre de chose avec eux.

  5. 9 ans  

    Je me demande si les élèves lui auraient demandés de visionner un film porno (qui à mon sens aurait été beaucoup plus pédagogique) s`il l`aurait fait ??

    • Astrid

      9 ans  

      C’est exactement ce que je me demandais, hier. Parce que quand même, on dit que dans le vidéo, Magnotta se caresse sexuellement avec des morceaux du corps et sodomise le tronc (?!?). Alors non seulement, il y a meurtre sordide, mais il y a pornographie, violente qui plus est… Tant qu’à faire, diffusons dans les classes tous ces contenus vulgaires et indécents (et illégaux !) d’internet à des fins pédagogiques. *soupir*
      Un enseignant du secondaire de mon conjoint leur avait montré la vidéo d’une excision dans le cadre d’une leçon de sensibilisation aux malheurs du monde. Vraiment… Une élève a perdu connaissance et 2 ont vomi. Il y a de ces choix pédagogiques, parfois ! Une description détaillée de la problématique suivie d’une discussion et/ou d’un débat aurait été plus productif que d’endurer les cris de mort d’une enfant pendant 20 minutes.
      En tout cas…

    • oufff

      9 ans  

      Je suis entièrement d’accord. De nos jours on est rendu trop désensibilisés et nos valeurs morales en prennent le bord.

  6. 9 ans  

    Ben non montrer des pénis et des seins ca ne se fait pas en classe, mais regarder un homme décapiter un autre homme c`est plus morale.Cet homme n`a pas le jugement pas enseigner à nos jeunes, un point c`est tout. GR…….

  7. Pascal Sonier

    9 ans  

    Je crois que ce professeur à manqué de jugement certe, mais de là a perdre son job.???? Je ne crois pas. Mais la question à ce POSER: Es-ce que ce prof à ce qu’il faut pour diriger une classe de jeune de 16 ans?

    Je crois qu’il aurait dû dire non mais perdre son emploi serait beaucoup trop sévère.

    • oufff

      9 ans  

      J’ai coulé un stage pour beaucoup moins que cela (en manquement éthique/de professionnalisme)… pas que je lui souhaite, mais mettons que depuis que cela m,est arrivé… Ça me fait *BIP* de voir que ceux qui font 100 fois pire n’ont pas de conséquence.

    • maman

      9 ans  

      Je suis d’accord avec vous Pascal. Tout le monde a droit à l’erreur. Ce qui me dérange dans toute cette affaire, c’est que le fait de creer un blogue sur l’évènement amène les gens à critiquer sévèrement cet enseignant. Comment vous sentiriez-vous à la place de cet homme présentement?

      • maman

        9 ans  

        C’est probablement cette même question (Comment se sentiront-ils par la suite?) qu’aurait dû se poser l’enseignant avant de visionner le clip en classe… J’espère que le système lui offrira toute l’aide psychologique dont il a besoin ainsi qu’à tous les élèves l’ayant visionné… Je n’ai pas vu ce clip personnellement, mais à ce qu’on entend, c’est absoluement horrible.

  8. G.Salvas

    9 ans  

    Bonne idée de caviarder les noms sur les échanges FB.

    Ce qui se passe sur la planète est désolant. Le Québec n’y échappe pas. Quel manque de jugement de la part d’un éducateur! Et les élèves qui regrettent leur demande après coup, c’est la preuve qu’ils ne sont pas matures. Ils apprennent à la dure la conséquence des gestes.

  9. J.P.Pelletier

    9 ans  

    Qui n’a jamais fait d’erreur, jette la première pierre! On est vite a pénaliser et monter une erreur en épingle… on veut se donner bonne jambe et faire de ce cas un coup médiatique.
    Des choses beaucoup plus grave sont survenus dans nos écoles, mais n’étaient pas d’actualité et ça passe sous le tapis…
    Bien sur la ministre de l’éducation déplore le fait , ca lui enlève la pression qui repose sur ses épaules.
    La commission scolaire doit décider d’une pénalité, qui a mon sens ne devrais pas débordée ou être démesurée. Sous prétexte de bien passé dans les média et de se donner bonne figure, j’ai bien peur que l’on se serve de cela sous pretexte de faire un exemple.

  10. J.Plourde

    9 ans  

    En même temps, n’est-il pas préférable que ces étudiants aient vu le film en classe, encadrés, en pouvant en discuter, plutôt que chez eux, seuls et sans supervision? S’ils insistaient autant, c’est qu’ils voulaient vraiment le voir, et personnellement, je trouve que c’est plus sain de pouvoir en parler et décortiquer l’horreur ensemble.

    • Geneviève

      9 ans  

      Je suis d’accord pur en parler, mais pas pour le montrer! C’était effectivement le moment d’en parler, on voit que les jeunes avaient un intérêt, mais de le montrer c’est horrible! En plus, les films de fiction gore sont 18 ans et plus… et eux c’est des mineurs et ce n’est pas de la fiction…

  11. L'autre

    9 ans  

    DOCTEUR!!! MES YEUX SAIGNENT!!!!

    • Stef

      9 ans  

      Et moi donc! Mon dieu! Comme je suis gêné de voir à quel point les jeunes d’aujourd’hui font honte à la société par leur écriture de la langue française!

      Un peu d’égard de ce côté ne ferait pas de tord. Il devrait enseigner  »comment bien écrire sur le net » que de les inciter à regarder des vidéos qu’ils peuvent, d’une manière ou d’une autre, regarder à la maison, lorsque papa et maman ont le dos tourné…

  12. Geneviève

    9 ans  

    Entk, on ne pourra pas dire qu’ils laissent notre cerveau sur le neutre… quand on lit ça, on est obligé de se concentrer parce que le style de l’auteur, combiné à un français écrit loin d’être acceptable, ça demande une gymnastique mentale quand même! hihi
    Le professeur a manqué énormément de discernement. Le rôle d’un professeur est d’enseigner et il a manqué une super occasion de pouvoir enseigner aux jeunes une leçon de vie important et de parler du sujet! Ce n’est pas parce qu’un élève demande quelque chose qu’on doit lui céder, c’était lui l’adulte. Il n’y a pas rien qui pourra justifier ce comportement et, malheureusement, il n’est pas un bon enseignant si son but c’est d’avoir l’air « bin open » et « bin cool » devant les jeunes.

  13. GKru

    9 ans  

    Ridicule de mettre autant de temps à critiquer le français quand ce n’est pas le sujet principal ici. «Quand le philosophe montre la lune, l’idiot regarde le doigt.»

    Je n’ai pas vu la vidéo et je n’irai pas la voir. Mais si ma fille de 16 ans insistait pour la voir, je préfèrerais qu’elle la regarde avec nous, ses parents, pour que nous puissions la préparer, l’encadrer, et en discuter avec elle après. C’est exactement ce que le prof a fait, selon ce que je comprends.

    On peut certes critiquer la décision du prof, mais il y aussi pas mal d’hypocrisie de certains parents qui sont de toute façon incapables d’appliquer à la maison ce qu’ils prônent sur toutes les tribunes. J’en ai été témoin. Plusieurs profs pourraient témoigner que depuis des années, les parents se déresponsabilisent et pellettent l’éducation de leurs enfants dans la cour des enseignants. Ensuite, ils poussent des hauts cris quand ils se rendent compte que ça ne correspond pas exactement à leurs valeurs.

    Que faire? Interdire internet à l’école et à la maison? Voyons, ces jeunes iront regarder les vidéos « interdits » là où la surveillance est moindre.

    Comme je le disais, je n’encourage pas la diffusion de cette vidéo, mais tant qu’elle sera disponible, je suis d’avis qu’on doit adopter une attitude responsable et constructive. Se fermer les yeux et se boucher les oreilles n’a jamais rien réglé.

  14. Alain Senécal

    9 ans  

    N’y a t-il pas de professeur de français dans cette école ?

  15. Chris lang

    9 ans  

    on a plus les cours d’histoire d’antan…

  16. 9 ans  

    J’aime bien les films d’horreur, mais seulement quand c’est de la fiction, je serais incapable de visionner un tel vidéo et serait probablement affectés par son visionnement.

    Donc, en tant qu’adulte, ce professeur aurait dû refuser la demande des élèves, même si la plupart étaient consentants, oui consentante, mais cela reste qu’ils ne sont pas encore des adultes et qu’ils ne réalisent pas l’impact psychologique que cela peut avoir.

  17. isabeau

    9 ans  

    C’est un manque de bon sens, et un manque de respect envers la victime et sa famille. Je trouve cela très malsain de visionner ce genre de chose et je me dis que côté bon sens et sens moral ce professeur en manque beaucoup.. Malgré que ce soit les jeunes qui voulaient voir cela en tant qu’éducateur ce professeur aurais du refuser, ce n’est pas aux enfants de décider, Je suis bien contente que ma fille n’aie pas de prof comme cela car je serais en furie de savoir quelle aurais vu cela. Je pense pas qu’on doive le renvoyer mais au moins le suspendre sans solde et le noter à son dossier. Entk méchant twit le gars

  18. 9 ans  

    […] Message aux étudiants débiles qui manifestaient pour qu’il reste en classe: on le sait que vous êtes jeunes et un peu naifs, mais de grâce, fermez-la! Tiens, commencer donc par apprendre à écrire au lieu de le faire au son sur Facebook. […]

  19. Marie

    9 ans  

    @ 3dvideo:

    Bien merite. Quel manque de jugement.

    On devrait peut-etre aussi congedier le prof de francais…

  20. Marts

    9 ans  

    Ce qui est ironique dans tout ça, c’est qui si les médias n’avaient pas étalé au grand public que le vidéo de ce meurtre était disponible partout en ligne, personne ne le chercherait, beaucoup moins de monde l’aurait vu et probablement que cette histoire dans cette école ne se serait jamais produite. Mais malheureusement, beaucoup de médias savent que c’est le genre de truc qui fait « vendre »…

  21. Claire

    9 ans  

    Magnotta n’est pas le premier ni le dernier fou de qui on parlera dans l’Histoire du Québec (eh oui, cela fait partie de notre Histoire).

    Mais les jeunes ne voulaient pas seulement en parler, ils voulaient aussi le « wère ».

    Oui, le prof a peut-être fait une erreur, mais est-ce que cela mérite qu’on mette fin à sa carrière ??? (il n’a même pas 30 ans….!)

    Je crois que le prof a eu sa leçon, et une simple note à son dossier serait amplement suffisante.

    A ceux qui lui lancent des pierres: avez-vous déjà été jeunes ????

  22. Gaston

    9 ans  

    Certains disent qu’il ne mérite pas d’être congédié. Pourtant à tout les jours il y a d’honnêtes travailleurs qui perdent leurs travails pour moins que ça. Certains sont congédié uniquement pour avoir été voir un site pendant sa pose ou son diner et qui ne plait pas à son employeur bien qu’il soit tout à fait légal.

    D’autres sont congédié parce qu’ils ont été malade ou ont subit un accident de travail et ce même s’ils avaient un billet médical et un rapport médical.

    Que vont faire les jeunes qui dénoncent le congédiement de ce professeur lorsqu’ils seront congédié à leur tour pour une banalité et que leur syndicat ou que la Commission des normes du travail leur répondra que c’est « un droit de gérance »

    Ce prof a permis que des jeunes aient facilement accès à un contenu que plusieurs parents n’auraient jamais accepté.

    S’il avait demandé l’accord des parents à l’aide d’une lettre à faire signer combien de parents auraient accepté?

  23. 9 ans  

    Rémy Couture, alias RemyFX, fait face à trois accusations de corruption de moeurs par la possession, la production et la distribution de matériel obscène. Ces accusations concernent des photos et deux courts métrages que l’accusé a mis en ligne sur un site consacré à l’horreur et sur son site personnel.

    Il y montrait notamment un tueur en série à l’oeuvre mais tout était fait uniquement de maquillage comme dans les films il ne s’agissait pas d’un véritable meutre et une véritable victime.

    Ses problèmes ont commencé quand Interpol a alerté la police de Montréal en 2009.

    Je fais de l’horreur», se défend-il.

    Plusieurs artistes québécois, et même américains, ont donné publiquement leur appui à l’accusé.

    Cliquez sur mon nom pour voir un article et rechercher Rémy Couture sur internet.

  24. Mary

    9 ans  

    Vive les médias sociaux!! IL ne fait aucun doute que l’enseignant à manqué de jugement dans cette affaire. Par contre, Je suis heureuse de savoir la version des faits des étudiant de sa classe. De quelle pression il a dû recevoir de la part de ces élèves. Malheureusement, Il a prit la mauvaise décision et c’est malheureux. Je crois qu’il y a certainement sanction à avoir. Par contre, j’espère pour lui qu’il pourra réintégrer l’enseignement avec toute les leçons qu’il aura soutirer de cette erreur. Avec ces commentaires, j’ai l’impression qu’il a seulement abdiqué devant la pression. Bien sur, il demeure l’adulte qui doit prendre les meilleures décisions quand à ce qui est acceptable ou non. Certes il mérite une punition pour son initiative, probablement aussi une thérapie pour son manque de confiance en lui( céder à la pression des jeunes?). Mais d’après ces témoignages, j’ai l’impression qu’il est un bon enseignant, qui sait capter l’attention de ces étudiants et c’est une qualité indispensable dans ce métier. Je ne crois pas que ce qu’il a fait en présentant cette vidéo soit la preuve d’un bon discernement. Mais il faut tout de même considérer ses réussites et bon coups antérieurs. Et le seul fait d’être capable d’intéresser nos jeunes de nos jours, mérite une considération. Bien que ce soit condamnable, le juger si rapidement comme incompétent serait un manque de jugement de notre part.

  25. Djeohe

    9 ans  

    Je suis tellement triste et anéanti de constater ce français sonore, indigeste, pathétique et régressif…

    Avant de soutenir un prof qui a clairement manqué jugement, apprenez à lire, à écrire, à construire le Québec de demain, non pas l’enfoncer davantage dans la médiocrité…

    En tant qu’entrepreneur qui rémunère ses employés de façon très généreuse, laissez-moi vous dire, que pour l’instant, vous n’avez pas de place dans ce Québec de demain, personne ne vous donnera de chance après vous avoir lu, moi le premier…

    Où sont vos priorités? Losers en devenir…

Laisser un commentaire

Dominicarpin.ca - Copyright 2017 - Tous droits réservés