.fb_reset { font-family: 'Open Sans', sans-serif; font-size: 14px; line-height: 20px; }

BLOGUE

Twitter en mots simples

7 mars 2008

twitter

Je suis un fan fini des capsules de CommonCraft, In plain English. À l’aide de schémas simples et de petits dessins, Sachi et Lee LeFever vulgarisent le web comme personne! Si vous voulez comprendre le fonctionnement d’un fil RSS, le principe derrière un wiki ou encore un site de réseautage, mais n’avez jamais osé le demander, les bricolages vidéo de CommonCraft sont un «must». Bien sûr c’est en anglais, mais ça reste très accessible. Vous trouverez leur profil sur YouTube ici.

La dernière capsule du duo porte sur Twitter, un site qui permet aux internautes de savoir en temps réel ce que leurs amis font. Même si je comprends très bien comment le site fonctionne, je ne comprends toujours pas l’intérêt d’informer le monde que je suis actuellement en train de manger des fruits séchés dans mon bureau à la maison en écoutant le dernier Lucinda William pendant que mon fils joue au jedi avec le petit voisin d’en face et que ce soir notre souper sera composé de steaks de thon, de Syrah et d’un magnifique Pied de vent. Ça vous intéresse ce genre de détails, vous?

Sérieusement, déjà que je peine à mettre mon profil à jour sur Facebook, Twitter encourage un peu trop le partage de mousses de nombril à mon goût.

Y a quelque chose que je n’ai pas compris, dites? Ou peut-être ai-je simplement peur de trop aimer ça…

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=ddO9idmax0o[/youtube]

  9 commentaires

  1. 14 ans  

    Moi aussi je suis une fan de CommonCraft, In plain English. Grâce à eux j’ai fini par comprendre quelques trucs vraiment essentiels!

  2. 14 ans  

    Pour Twitter, le seul intérêt que j’y vois c’est pour ceux qui suivent l’actualité de près et qui voudraient relayer l’information. Peut-être aussi ceux qui voudraient rendre compte de leurs divagations dans la blogosphère…

    J’y songe des fois, mais y’a d’autre choses dans la vie que le web!

    😉

  3. Dom Moisan

    14 ans  

    Je suis 100% en accord avec ton opinion sur Twitter. Et j’ai sensiblement la même opinion de Facebook : à quoi ça sert?

  4. 14 ans  

    toujours bien fait ces capsules, j’ai particulièrement aimé celle sur le blog et celle sur le rss, ça m’aide à expliquer à mes amis non geek comment je passe 50% de mes temps libres…

    et puis j’aurais vraiment besoin de savoir : quelles épices va tu mettre sur ton thon ? 😉

  5. Mathieu

    14 ans  

    Dominic,

    Twitter n’oblige pas les gens à marquer ce qu’ils mangent pour souper; tu peux plutôt écrire tes pensées lorsque tu n’as pas le temps, ou le goût, d’écrire un billet au complet.

    Exemple: « 30-40 centimètres demain, y’en a d’autres que ca tanne ? »

    C’est une mini-communauté qui se forme, et je m’attends a ce que l’année prochaine le Québec soit fort là-dessus (On est toujours 1-2 ans en retard sur les É.U. collectivement sur ce genre de chose).

    Mathieu

  6. 14 ans  

    Twitter, c’est comme Facebook, faut l’essayer pour comprendre. En fait, c’est comme si Facebook s’était épuré complètement des bidules énervants et ne fournissait que des « status update », mais généralement entre une communauté plus limitée de gens, de sorte que l’info qui circule a tendance à davantage t’intéresser.

    De plus, c’est génial pour suivre un évènement à distance comme une conférence, par exemple. J’ai plusieurs amis à SXSW cette semaine (Austin, Texas), et je vais pouvoir être un peu là, à distance. Je peux ensuite aller consulter les sites des films, groupes musicaux ou présentations dont mes contacts parlent.

    Ça a été aussi très utile lors de la grève des scénaristes américains. Un groupe fournissait des mises à jour fréquentes sur Twitter qui permettaient aux grévistes et à leurs « supporteurs » de partager les plus récentes nouvelles ou d’organiser des rassemblements spontanés.

    Et quand tu as une question à poser, pour ton boulot par exemple, tu as accès à tout ton cercle de contacts à une vitesse folle pour obtenir une réponse.

    L’info n’a pas tendance à aller vers le « je viens de bouffer du chocolat ». Les gens y discutent davantage de travail, de culture, de techno, etc. Ça dépend de ton réseau, bien sûr.

    Autre réseau social, autres mœurs. 😉

  7. 14 ans  

    a mon avis, même si il y a une certaine utilité, soit de s’informer et de partager rapidement sur twitter, il est fréquent que les twits soient complètement inutiles et j’en suis venu à ne plus consulter mon compte… pour faire du microbloguing qui va plus dans le sens des mini-débats et des échanges d’idées, je préfère pownce (http://pownce.com/cybergui)

  8. 14 ans  

    Je me suis inscrit sur Twitter il y a 6 mois et j’ai rapidement décroché. Le concept des microblogs comme Twitter et Pownce est intéressant pour ceux et celles qui veulent toujours être connecté aux autres et avoir des updates constamment. Perso, ce n’est pas tellement mon truc. On dirait que plus ça va, plus je m’écoeure des réseaux sociaux, qui sont de plus en plus présent sur internet. C’est la grosse tendance on dirait.

    J’avais aussi un compte Facebook avant et je l’ai désactivé; je ne vois pas l’utilité. Je peux comprendre que pour certaine personnes c’est pratique mais ce n’est pas pour moi.

    Je préfère de loin tenir un tumblelog (www.tumblr.com) qui est comme un mini-blog mais sans commentaires. C’est surtout axé sur les médias (vidéos, photos, musique etc…).

Laisser un commentaire

Dominicarpin.ca - Copyright 2017 - Tous droits réservés