.fb_reset { font-family: 'Open Sans', sans-serif; font-size: 14px; line-height: 20px; }

BLOGUE

Nous sommes insignifiants

27 décembre 2009

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=17jymDn0W6U&feature=player_embedded[/youtube]

Dans le cadre de l’exposition Visions of the Cosmos présentée au Rubin Museum of Art à New York, l’American Museum of Natural History a réalisé une carte vidéo de l’espace tel que nous le connaissons aujourd’hui. Un voyage interstellaire qui nous fait réaliser à quel point notre petite existence signifie bien peu de chose.

À méditer la prochaine fois que vous penserez être le centre de l’univers!

Plus d’info sur la vidéo ici.

  12 commentaires

  1. Réjean Rocque

    12 ans  

    Bonjour Dominic,
    C’est un très beau vidéo sur notre belle boule bleu…à voir à tous nos prétentieux et «petteux de broue» de ce monde…une bonne leçon de vie sur nous même et notre précieuse planète…un infiniment petit grain de poussière qui navigue dans l’univers!!!merci pour le lien, je vais le garder pour montrer à mes jeunes…salutations redj

  2. Boris_Slavosk

    12 ans  

    Y’a du chemin à faire avant de pouvoir l’explorer en vrai … dommage :

    On peu a peine allé sur la lune ^^

  3. Luka

    12 ans  

    Salut Dom!

    De l’infiniment petit à l’infiniment grand, voilà en partie bien humblement ce que nous sommes. Qu’elle est belle notre planète bleue. La mémoire,  »gravée », l’homme reproduit ce qu’il n’est pas conscient d’être, de la poussière d’étoile, de la poussière d’éternité à travers les corridors intenses émotionnels et insolents ressenties de son existence……

  4. René Bouthillette

    12 ans  

    Moi qui pensais que vous alliez me gronder ce matin en me traîtant d’insignifiant pour ce que j’ai peut-être dit ou fait en 2009 et que je ne souvienne plus …

    Très bel instant qui pousse à la réflexion comme un peu le reportage de RDI (09.12.27)sur les mystères que recèle le fond des mers.

    Ce qui emmenait cette réflexion chez ma fille de 9 ans ,  » Mamie . dit-elle , ou places-tu Jésus dans tout çà …  »

  5. kasey kahne

    12 ans  

    @ René

    Jésus ? Dans l’imagination des insignifiants….. lolll

    • René Bouthillette

      12 ans  

      Voyons donc cher Kasey !

      La question vient d’un enfant de 9 ans , quatrième année et a été posé à une grand-mère de 82 ans .

      Est plutôt insignifiant celui ou celle qui n’admet comme intelligent aucun autre point de vue que le sien .

      Pourquoi ne vous en tenez-vous donc pas aux blogues sur le sport et la page des colonnes de compteurs …

  6. Allen

    12 ans  

    ( À méditer la prochaine fois que vous penserez être le centre de l’univers!…)

    …..et bien justement méditons donc!

    Si l’on accepte le fait que l’infini existe et qu’il n’a pas d’extérieur (c’est une évidence ) et que tout ce qui existe ne peut qu’exister qu’en lui y compris la vie le temps l’espace; bref l’univers tel que nous le connaissons ( l’univers est nécessairement fini, puisqu’il a un commencement un volume, une masse et une durée qui peuvent être déterminé) , et bien l’univers doit bien se situé au milieu de cet de dernier puisque peu importe où elle se retrouve, une chose ne peut que se situéequ’au milieu de celui-ci ( vu que l’ordre de grandeur de cet infini reste le même peu importe la direction et le point de vue que l’on prend pour le mesurer )

    Maintenant si vous partez de la terre et que vous suiviez une ligne parfaitement droite dans cet univers (connu pour être courbe) qui cesserait d’être en mouvement le temps de notre expérience évidemment et bien il y a de fortes probabilités que cette ligne droite vous ramènerait directement à son point d’origine c’est à dire à cette bonne vielle terre. D’une certaine façon ; peu importe l’endroit d’où originerait la ligne dans cet univers nous pourrions répéter l’expérience avec le même résultat. Bref! Dans un sens ou dans l’autre ( dans n’importe quel sens en fait) tout ce qui existe dans l’univers devient, bien malgré lui et d’une certain facon un centre à tout ce qu’il l’entoure

    Qu’en est il de l’être humain?

    et bien comme toute chose dans cet univers il peut être un point de départ à cette ligne droite pour les fins de la même expérience .

    Mieux encore comme il est doté d’une conscience ( il situe toute chose par rapport à lui et il se situe par rapport à elles ) et qu’ il est le seul ( jusqu’à preuve du contraire) capable d »imaginer tout le reste

    Il n’est donc pas farfelu de dire que l’homme ( chaque être humain en fait) est bel et bien au centre de cet univers ( et non son centre comme le pense certain ) tout comme il est du même coup au centre de cet infini pour les raisons déjà invoqué.
    Il devient tout à coup quelques chose de spécial de grand et de petit en même temps puisque tout ce qui existe prend une dimension surprenante à la lumière de ce constat y compris l’univers qui redevient un point dans l’infini; ce qu’il a d’ailleurs toujours été, ce qu’il est et c »est ce qu’il restera à jamais peu importe la représentation que nous nous en ferons….

  7. kasey kahne

    12 ans  

    @ Allen

    On a rien compris de votre explication mais ca semble bien le fun… lollll

  8. Allen

    12 ans  

    @ kasey kahne

    ( On a rien compris de votre explication mais ca semble bien le fun… lollll )

    Heu l’exrecise ici était de méditer sur le sujet présenté et non de tout comprendre

    Mais dites mo; Qui est ce ‘ on  » vous ou les autres&

    Tenez! je recommence rapidement ma réflexion en vous posant quelques questions

    Où vous situez vous dans l’infini; sur les bords, à gauche, à droite, , un peu en haut, très en bas sur un côté plutôt que sur un autre etc.

    Existe t’il une possibilité d’ëtre situez ailleur qu’en son milieu?

    Je vous en pose une autre ( question)

    La notion d’infini peut elle cohabiter avec l’idée d’une limite ?( lire borne )

    La question est importante car si cette borne existe ; automatiquement nous nous retrouvons devant quelques chose de fini. A partir de là, cette chose doit nécessairement être située quelques part. et ce quelque part doit; ou bien être infini ( sans extérieur) ou bien être fini lui aussi avec l’obligation pour ce quelque part; d’être lui aussi situé à l’intérieur d’un quelque chose situé quelque part forcant le même questionnement .

    Nous pourrions ainsi répéter l »exercise indifiniment pour finalement constater une chose; peu importe la facon que l’on voit le problème, il débouche toujours sur la même notion de ‘ toujours  »

    Soit! Que l’infini est la règle et qu’il n’a pas de borne ( par là il ne peut avoir d’extérieur puisque sans bornes il est impossible de le fixer ) Ou soit que ous trouvons devant quelques choses de fini, retrouver ( situer) dans quelques chose de fini, elle même située dans un ensemble fini ainsi de suite . Bref ! Nous épuisons rapidement à vouloir chercher une fin et nous nous retrouvons devant le constat évident qu ‘il est impossible de fixer la limite extérieur à cette suite .

    Ce constat est en lui même très inportant car c’est à partir de lui que nous pouvons élaborer tout le reste et affirmer que tout ce qui existe est nécessairement fini, à l’intérieur d’un infini ( peu importe son déroulement ) et que tout ce qui existe se retrouve nécessairement en son centre, vu qu’il est impossible de mesurer une distance, un temps, un espace ou une direction différente d’une autre peu importe l’endroit où ce quelque chose se retrouve

    Si vous arriver à comprendre ces notions la suite tout le reste vous viendra de lui-même

    Salut!

    • MinaV

      12 ans  

      @Allen: C’est le centre de l’univers qui vient d’écrire (Kasey), faut pas trop se casser la tête pour lui faire comprendre quelque chose LOL 😛 !!

  9. Lebongoût

    12 ans  

    @tous

    Bof laisser faire avec Kasey,
    C’est un idiot sur le BS. Retourne sur les blogues sportifs mon gros 2 de pique

  10. 12 ans  

    He Vlan dans les dents M. Kane !!! Et excellent vidéo en passant, j’aurais dû étidier pour être astronaute …

Laisser un commentaire à MinaV

Dominicarpin.ca - Copyright 2017 - Tous droits réservés