.fb_reset { font-family: 'Open Sans', sans-serif; font-size: 14px; line-height: 20px; }

BLOGUE

Les dangers de la traduction en direct

7 avril 2009

Traduire des discours en direct à la télévision est un art. La vivacité d’esprit et la concentration que ça demande au traducteur sont absolument remarquables. Il y a toutefois des phrases qui sont plus difficiles que d’autres à faire passer de l’anglais au français. Comme : « He can kiss my ass! »

Voyez comment le traducteur de RDI s’y est pris!

Via YouTube Québec

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=8F0kLmAFUWc&feature=channel_page [/youtube]

  16 commentaires

  1. 12 ans  

    Ben…

    C’est exactement ça que le gars a dit. C’est l’équivalent oui.

  2. Elaine

    12 ans  

    Effectivement, mais un interprète (pas un traducteur, soit dit en passant, pas la même discipline) se doit d’être transparent dans son rendu

  3. 12 ans  

    HAHAHAHA!!!! Pour une fois que ça met un peu de fantaisie dans la traduction simultanée, moi je trouve ça bien drôle!!! Surtout la manière donc le gars le dit! « Qu’iL..aille donc chier! »

    Je pourrais le réécouter durant des heures je crois!

  4. 12 ans  

    Au plan empirique de la statistique, les expressions « il peut embrasser mon cul » et « qu’il aille donc chier » (toutes deux entre guillemets) génèrent un maigre 7 résultats chacune sur Google. Ce sont donc bien des expressions équivalentes, au moins d’un point de vue quantitatif et il est à noter qu’un personnage aussi prestigieux que Bill Clinton ne se gêne pas pour l’employer (http://sn.im/clintobama).

    J’aime bien la traduction de l’interprète, qui évite l’anglicisme et exalte par son ton de voix le génie ordurier de la langue de Molière 😉

  5. Elaine

    12 ans  

    sur le forum de wordreference, ca semble cependant « va te faire voir » ou va te faire foutre » qui aurait été plus précis, disons. « Va chier » est plutôt pour « Fuck you » habituellement. C’est vraiment agréable de discourir longuement sur ce sujet plus que primordial en diplomatie internationale.

  6. 12 ans  

    @Christian et Elaine Wow, je n’aurais jamais cru que ça puisse inspirer un débat de sémantique! Merci d’élever le niveau de discussion de ce blogue 😉

  7. Louis-Philip

    12 ans  

    je peux t’alléger ça Dom si tu veux haha

  8. François

    12 ans  

    Ce traducteur avait fait l’objet d’un reportage à la télé il y a quelques années, à Infoman si je ne m’abuse. Il était plutôt sympathique et expliquait à quel point ce métier n’était pas facile … Écouter, parler et penser aux mots justes tout en même temps, avec à peu près aucun délai devant soi, ça mérite un certain respect, et c’est certain que ça peut donner lieu à des situations inusitées dans le genre.

    Je préfère de loin ce type à la madame qui fait la traduction des périodes de question à la Chambre des Communes. Ouf! Elle, elle est vraiment pénible, aucune intonation, monotone, cacophonique …

  9. François

    12 ans  

    Je n’avais pas lu les premiers commentaires. Je me corrige. Cet interprète, donc …

  10. AC

    12 ans  

    Ça me rappelle un vieux dictionnaire qu’avait mon prof d’anglais au secondaire.

    Sous l’intitulé « Fuck » (parce que oui, c’était dans le dictionnaire) on avait l’expression « Fuck the president » qui se traduisait par « Aux Chiottes le Président ». L’intitulé faisait d’ailleurs presque une page avec beaucoup d’expressions toutes plus édifiantes les unes que les autres. Après on se demande pourquoi les jeunes n’ont pas de vocabulaire !

    Voilà c’était ma tranche de vie de la journée !!

  11. 12 ans  

    Un gars d’expérience sans doute. J’essaie juste d’imaginer ce qu’un débutant aurait lâché à sa place.

    Si toute les traductions simultanées étaient aussi énergique, ce serait une grosse amélioration.

  12. Patrick Courval

    12 ans  

    On dirait que l’interprète pense à quelqu’un en particulier.

  13. 12 ans  

    Ça met réellement de la vie à tout ce ton monochrome (héhé) du traducteur qu’on lui connaît depuis tant d’années, métier oblige.

    Je l’ai regardé au moins 5 fois et je me tords de rire à chaque fois.

    Quel élan, quelle fougue ! Et comme le dit Patrick, on dirait bien qu’il a quelqu’un en tête…

Laisser un commentaire

Dominicarpin.ca - Copyright 2017 - Tous droits réservés