.fb_reset { font-family: 'Open Sans', sans-serif; font-size: 14px; line-height: 20px; }

BLOGUE

Google me

25 avril 2008

Qui n’a jamais «googlé» son nom? Allez, avouez-le! On l’a tous fait un jour ou l’autre. Personnellement, je me suis même abonné au service d’alerte de Google afin de savoir tout ce qui s’écrit sur moi sur le web. C’est ainsi que j’ai découvert que je n’étais pas le seul Dominic Arpin sur cette planète, que d’autres humains portaient exactement le même nom que le mien. J’en ai profité pour faire un peu de recherche sur eux, curieux de savoir à quoi ils pouvaient bien ressembler, ce qu’ils faisaient dans la vie, où ils habitaient.

Jim Killen, lui, est allé beaucoup plus loin. Il a tourné un documentaire complet sur les hommes qui avaient un nom identique au sien. Il a ainsi parcouru la planète pour rencontrer sept de ses homonymes.

Son film, Google Me, est disponible intégralement sur YouTube.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=SSAloy8LV7E[/youtube]

Le New York Times nous apprend pour sa part que ce cas est loin d’être isolé, et que le phénomène a même un nom : Googleänger.

Ainsi, une écrivaine du nom de Angela Shelton a consacré un livre sur ses propres recherches d’homonymes. Sans oublier l’existence de sites comme SameNameAsMe.

Une théorie en psycho suggérerait aussi que les gens aiment les lettres de leur nom plus que les autres lettres de l’alphabet, particulièrement leurs initiales.

Ça expliquerait en partie pourquoi on sent naturellement une «connexion » avec les gens qui ont le même nom que le notre.

Et vous, ça vous intrigue de savoir que quelqu’un d’autre quelque part a été baptisé exactement comme vous?

  22 commentaires

  1. Vanessa

    13 ans  

    En tapant mon nom sur google, je me suis trouvée haha !
    Mon nom figure dans la liste des gagnants pour assister à la première d’un film xD

  2. Geneviève Piquette

    13 ans  

    Parmi mes résultats, il y a le nom d’un de mes ancêtres, Prudent Piquette, qui a marié une…

    Marie Arpin !

  3. Joys45

    13 ans  

    À vrai dire moi j’ai dû le rencontrer et le côtoyer pendant 3 ans de temps. Une autre personne, ayant exactement le même nom que moi est entré au cégep, dans le même programme et même technique. Même notre numéro de matricule était presque pareil. La seule différence qui nous différenciait était le dernier chiffre de celui-ci. Moi c’était 7 et lui 8. D’ailleurs j’ai du un jour demandé une révision de note à un enseignant car il avait inversé nos notes au bulletin…

  4. Mc

    13 ans  

    Hors thème, mais je me demandais si il ne serait pas bon de faire un rappel de votes pour ce cher Patrick Boivin, un ptit message pour les retardataires, étant donné qu’il reste seulement 2 jours et qu’il a un peu redescendu dans les Top Rated.. Qu’en dis tu?

  5. 13 ans  

    @Geneviève Est-ce que ça expliquerait les poils roux de ma barbe???

    @MC Merci de me le rappeler, je voulais justement vérifier où il en était.

    @Joys45 Vous vous ressembliez? Je veux dire, sentais-tu une connexion avec lui?

  6. 13 ans  

    A part une sorte de cafe qui provient de l’afrique du sud… j’ai pas trouve autre chose d’interessant qui porte mon nom! mouahahah

  7. Vanessa

    13 ans  

    J’viens d’avoir un flash !
    Quand j’étais plus jeune, ma gardienne s’apellait comme moi! J’trouvais sa full étrange !

  8. 13 ans  

    Pendant quelques années j’ai été harcelé par le service de recouvrement de Sears et Future Shop… J’ai eu à prouver par diverses façons que je n’étais pas celle qu’ils recherchaient… Alors je me permet un peu de sarcasme ici désolé… Si tu passes par ici chère « Même nom que moi!!! », Payes tes comptes!!!

  9. Elise

    13 ans  

    Mon grand-père se nommait Léo LeBlanc. Étant plus jeune, un bandit québécois recherché portait le même nom. Un soir, mes grand-parents étaient dans un hôtel et les policiers ont défoncé la porte armé de fusil pensant qu’ils avaient afin trouver le voleur. Ils ont demandé à mon grand-père de ne faire aucun geste, Ma grand-mère crirait et ne comprenait absolument pas ce qui se passait. Les policiers se sont rendus compte que ce n’était pas le bon.

    Et au Cégep, il y avait également une fille qui portait le même nom que moi, et elle n’avait pas rapporté le matériel de randonnée emprunté au Cégep, et c’est moi qu’on a appellé me disant qu’il fallait absoluement que je ramène le tout sinon je devrais payer… La session suivante, cette fille s’est retrouvé dans mon cours d’éducation physique!

  10. Emma

    13 ans  

    En écrivant mon véritable nom sur la page Google, ça réponds ceci:

    Résultats 1 – 10 sur un total d’environ 42 100

    Par ailleurs comme Brijit, j’ai déjà reçu un avis de cotisation de Revenu Québec pour une personne qui portait le même nom que le mien au Saguenay… fiou on avait pas le même numéro d’assurance social! 🙂

  11. 13 ans  

    En passant Dominic, tu nous a pas dit que maintenant tu écrivais à nouveau dans le Journal de Montréal, j’ai lu ta page ce matin dans l’cahier WK. 🙂

  12. Christian

    13 ans  

    Emma je te bats, quand je tape mon nom au complet dans google j’obtiens 737 000 résultats sans rancune hihi

  13. 13 ans  

    Christian, je te bats ! 1 340 000 ici ! Eh eh !

    Pour ma part, je suis portée disparue depuis plusieurs années. Pauvre pauvre de moi !

  14. 13 ans  

    @Emma J’attendais de voir si la chronique était mise en ligne sur le web mais ça ne semble pas être le cas encore. Tu as aimé? Ce sera publié chaque samedi, dans le cahier week-end.

  15. 13 ans  

    Un soir lorsque mes enfants étaient encore au secondaire, je me rends à la rencontre parents-professeurs. Stupéfaction! À l’entrée de la classe d’arts plastiques, une petite toile encadrée est accrochée signée de mon nom. Le vertige me prend. Je ne reconnais ni mon style, ni le tableau et aucun souvenir me permet de confirmer le moment où j’ai réalisé cette oeuvre. Je me mets à penser que peut-être je ne me connais pas moi-même. Après vérification auprès d’un professeur, j’apprends qu’il s’agit d’une ancienne élève, de talent, me dit-on.

  16. Dobbiwan

    13 ans  

    Hé bien, je me suis googlée souvent. J’ai un prénom peu courant à mon âge et en plus orthographié de manière peu commune. Bref, j’ai toujours été la seule et unique à arborer mon nom complet, bien que mon nom de famille soit très commun, et je n’ai jamais rien trouvé d’autre que mes propres productions ou commentaires web. Jamais… jusqu’au jour l’automne passé où je suis tombée sur les productions d’une autre fille sur un site institutionnel, au prénom écrit exactement pareil au mien et au nom de famille identique, et faisant les mêmes études que j’ai faites, à la différence qu’elle est à l’Université Laval et qu’elle a 4 ou 5 ans de moins que moi. Et je ne peux décrire le choc de voir que je n’étais plus unique et surtout quasi clonée… snif!

  17. Jack

    13 ans  

    Jouer avec son nom: sur ce site, vous écrivez votre prénom et nom (collés) et vous demandez au logiciel de trouver le mot français le plus long qui peut être formé avec les lettres de votre nom.http://www.capeutservir.com/mots/pluslong.php

    J’ai le même nom qu’une personnalité française très connue. Chaque fois que je rencontre un/une Français(e) et que je dis mon nom, c’est l’image du Français qui porte le même nom que moi qui leur vient à l’esprit, et je cesse d’exister pour n’entendre parler que de ce maudit-Français. Je connais maintenant tous les travers et la vie de cet homonyme.

  18. 13 ans  

    Original! Maintenant Google rapproche les gens. Déjà qu’on ne peut plus s’en passer du moteur…
    A quand le film avec les Dominic Arpin ? 🙂

  19. Bill Cosby

    13 ans  

    Fuck je suis chanteur contry, francais, peintre

    Je peux ben etre chiant on dirait que mes clones vivent sur le plateau.

  20. C'est Raoul

    13 ans  

    Excellent l’idée du film. Je peux comprendre une espèce de « fraternité » entre des gens de même noms.

  21. 12 ans  

    je me suis googlé avec faecebook ; comme il a die Dominic Arpin ? je me suis trouvez !et Je me suis moi méme étoner!

Laisser un commentaire

Dominicarpin.ca - Copyright 2017 - Tous droits réservés