.fb_reset { font-family: 'Open Sans', sans-serif; font-size: 14px; line-height: 20px; }

BLOGUE

Ça finit là : des artistes québécois se mobilisent contre l’intimidation

4 décembre 2011

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=AKoQMFaeO4U&context=C29c74ADOEgsToPDskKUXbrZWftdEhepCNryvr6R[/youtube]

Le suicide de Marjorie Raymond a empêché bien des gens de dormir cette semaine. Olivier Charbonneau, conseiller publicitaire chez Cossette, est l’un de ceux-là. Mardi soir dernier, incapable de trouver le sommeil, Charbonneau s’est demandé ce qu’il pouvait faire pour contribuer à la lutte contre l’intimidation.

«Avec le comédien Stéphane Bellavance, on a eu cette idée d’une chaîne de vidéos qui se terminerait toujours avec le slogan Ça finit là, explique Olivier Charbonneau. On a donc créé un compte sur YouTube et contacté des artistes du milieu pour qu’ils enregistrent un témoignage. »

La réponse a été incroyable. À ce jour, plus d’une dizaine de personnalités ont tourné un clip, dont Louis-Jean Cormier de Karkwa (dans la chambre de sa fille), Tammy Verge, Roc Lafortune (qui parle de la différence de son enfant) et Marie-Chantale Perron. Le comédien Étienne De Passillé n’hésite pas pour sa part à parler de l’intimidation dont sa fille a souffert à l’école alors que Julie Le Breton souligne l’importance d’agir lorsqu’on est témoin de harcèlement.

« D’autres vidéos sont en préparation, explique Olivier Charbonneau. Les gens veulent s’impliquer. » Il dit espérer que l’initiative contribue à une prise de conscience chez les intimidateurs et souhaite s’associer à une fondation comme celle de Jasmin Roy afin « d’arriver avec des solutions ».

En plus des vidéos tournées par les artistes, la chaîne propose aussi des clips sur le sujet de l’intimidation trouvés sur YouTube. Je vous mets au défi de ne pas avoir la gorge nouée par celle-ci. Par chance, l’histoire se termine bien.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=TdkNn3Ei-Lg&context=C2178aADOEgsToPDskIjG8FdSHb7hrCPZjyi8lLV[/youtube]

  47 commentaires

  1. Pierre Chevalier

    10 ans  

    Ayant moi même été victime d’intimidations a maintes reprises ,le seul moyen de vaincre l’intimidations dans les écolent ou autres est  » LE SERVICE MILITAIRE  » obligatoire des l’âge de 18 ans .

    • Pierre-Olivier Perron

      10 ans  

      Le service militaire??? On veut pas une société forgée sur le même moule, on veut que les gens acceptent la différence des autres. Encourager le service militaire, c’est encourager la fermeture d’esprit!!!

  2. Suzanne LeBreux

    10 ans  

    M. Chevalier

    le service militaire ne règlerait RIEN puisque l’intimidation se passe dès l’école primaire et parfois à la maternelle…

  3. Renée Croteau-Paradis

    10 ans  

    J’ai 4 filles de 14 à 19 ans, 3 sur 4 ont été victimes d’intimidation. Une d’entre elle subit ça depuis 3 ans. Elle s’est automutilée…..elle a même tenté de mettre fin à ses jours, mais heureusement elle est encore là! Je ne souhaite ça à personne, mais ceux qui font en sorte que la vie des autres deviennent un enfer s’en sortent trop facilement.

    • Catherine

      10 ans  

      Yves-Christian Fournier, réalisateur du film Tout est parfait (http://www.youtube.com/watch?v=Qv_K7QUfWyg), tournera prochainement un documentaire-fiction sur l’intimidation. Nous sommes à la recherche d’une jeune fille victime d’intimidation qui accepterait de dénoncer ce fléau et de témoigner sur ce qu’elle vit. Si vous êtes intéressée à participer à ce projet, merci de contacter Catherine Deschamps au catherined@jetfilms.com

    • Laurence

      10 ans  

      D’accord avec vous parfois les agresseurs n’ont aucun problème et ne sont même pas averti!

  4. Hugo Levasseur

    10 ans  

    Les pubs à la télé, les témoignages d’artistes, les campagnes de sensibilisation qu’on voit sur les murs dans les écoles avec des p’tites fleurs pis des p’tits papillons, on s’entend tu que ça a pas vrmt d’impact? Le p’tit gars qui s’fait harceler depuis des années à l’école, qu’est ce qu’il en a à secouer des pubs pis des témoignages? C’qui faut, c’est du concret, c’est des moyens à la disposition des victimes, mais surtout de la sensibilisation auprès des parents, parce que dans toute cette histoire là, ils occupent réellement un rôle de premier plan. De plus, j’ai tellement l’impression que trop souvent les artistes profitent de situations dramatiques pr aller chercher une certaine visibilité, pour bien paraître. Le geste est bien beau, mais c’est pas les artistes qui vont régler l’intimidation, mais les intervenants, les travailleurs sociaux, les éducateurs spécialisés. En d’autres mots, ceux qui sont formés pour intervenir de manière convenable.

    • Simon

      10 ans  

      Je ne suis pas totalement en accord avec vous, Hugo.

      Pour conscientiser, sensibiliser et mobiliser les gens, ce genre de message peut être utile. Ça sert à faire parler, à stimuler la discussion et la réflexion. Ce n’est définitivement pas ça qui va arrêter la petite brute de frapper physiquement et psychologiquement, j’en conviens, mais le problème présentement se situe ailleurs. Il se situe au niveau des grands, des adultes. Il faut que tous les intervenants que vous avez mentionnés s’assoient ensemble et élaborent un plan d’action le plus vite possible.

      Mais pour que l’idée germe et fleurisse, il peut être nécessaire de planter la semence dans chaque crâne.

      Et ces vidéos peuvent faire une différence.

    • Pierre Charbonneau

      10 ans  

      Je suis en désaccord avec toi Hugo,

      le silence ne donne rien d’autre qu’une acceptation tacite. Et pour les artistes, merci à ces gens qui se mouillent pour les autres, je ne crois pas du tout qu’ils sont là par intérêt personnel! Je crois que les artistes sont des gens impliqués et que sans eux la société se scléroserait.

      Quant au concret, chaque action individuelle ou de groupe en est une par quelque moyen que ce soit!

      Et pour les intervenants, je suis d’accord que ce sont eux qui peuvent faire quelque chose de définitif et compétent pour un individu, mais force est de reconnaître qu’ils ne sont pas assez nombreux là où nous en avons de besoin!

  5. Michel

    10 ans  

    Le service militaire obligatoire ne règlerait rien, dans l’armée vous allez me faire croire qu’il n’y a pas d’intimidation, surtout quand tu parles francais. Ceux qui intimident sont identifiables, ne serait-il pas plus judicieux de s’en prendre à la source pour règler le problème,soit les intimidateurs.
    Le problème c’est que personne ne fait rien contre eux, ils ont le champ libre pour intimider tant qu’ils le veulent.

  6. Valérie

    10 ans  

    Je me désole un peu que personne ne parle de l’obligation des parents de protéger son enfant. Dans mon cas, je suis personnellement intervenue auprès des enfants qui intimidaient ma fille. Y’avait jamais vu ça une mère qui pète une coche!!!! Le problème est réglé depuis ce temps. Même chose pour ma fille la plus vieille; je n’ai pas attendu; j’ai contacté le parent directement et l’intimidation a cessé illico. Je suis pour les grandes tables de concertation mais nos enfants n’ont pas le temps d’attendre que des grands plans d’action soient mis sur la table. Ce n’est pas surprotégé son enfant que d’intervenir directement auprès des intimidateurs et de leurs parents. C’est de la protection, un point c’est tout et c’est le premier rôle des parents.

    • Louis

      10 ans  

      J’ai aussi été victime d’intimidation au cours de mes études primaire et secondaire. J’en ai informé mon père qui est sortie de la voiture un matin pis qui a comme, tu le dis si bien, peté sa coche. J’ai eu la paix après. Le gars qui était plus grand que mon père était en 6ieme année (il mesurait 6pi 2po) c’est mis à pleurer parce qu’il avait eu peur. Mon père lui a dit « comprend tu comment mon fils se sent tous les jours à cause de toi? ». Certain enfant manque de dicipline. Merci p’pa!

  7. Denis

    10 ans  

    J’ai été profondément touché par le vidéo de Jonah Mowry. Ça fait plusieurs fois que je le regarde et je suis toujours aussi touché. On se sent tellement impuissant devant tant de souffrance. J’espère qu’il va mieux et qu’il a réussi à prendre sa place dans une société qui devient de plus en plus inhumaine, indifférente à la peine des autres. Pour tout ceux qui subissent l’intimidation, je vous souhaite le courage de le dire, de le crier, de l’écrire… il y a encore des gens dans cette société qui sont là pour vous écouter et surtout, vous aider.

  8. mansour

    10 ans  

    Entièrement d’accord avec Valérie.
    J’ai enseigné l’auto défense à ma plus vieille qui se faisait harceler, et si cela n’avait pas réglé la question un « grimlin » aurait débarqué à l’école.
    Mon devoir en tant que père était que je m’assure que mes enfants évoluent dans un environnement sain et sécuritaire. Je n’ai pas attendu, j’ai constamment questionné mes enfants pour savoir s’ils se faisaient harcelés et/ou agressé.
    Aucun message à l’eau de rose pondu par un artiste ne remplacera un parent pro actif.

    Il ne faut pas être naïf, l’intimidation existe partout en tout temps et ce depuis toujours apprendre à ses enfants comment ils doivent se défendre fait partie de l’apprentissage.

    • Pierre Charbonneau

      10 ans  

      Je suis d’accord que tout débute par les parents et tout devrait se terminer par eux, mais fréquemment les parents n’en savent rien de l’intimidation subie par leur enfant; par ces forums, en classe, on donne place à la discussion et à la dénonciation de la chose… la suite sera que les parents concernés seront je l’espère alertés et qu’ils agiront.

  9. Jean-Francois

    10 ans  

    Pourquoi il n’y aurait tout simplement pas des gardiens de sécurité dans les écoles et les cours de récré? ca aiderait deja pas mal..

  10. Nathbo

    10 ans  

    Malheureusement, il y a des intervenants dans les écoles qui sont encore dans la vieille pensée magique de ‘ignore-le ca va arrêter’.. ou ‘écoutes-le pas ce n’est pas vrai’ … mais les jeunes blessés ne sont pas assez forts pour que ca fonctionne toujours..

    Personnelement moi et mon mari on a tous les 2 été victimes d’intimidation physique et psychologique étant jeunes.. et malheureusement dans mon cas mes parents n’ont jamais rien fait.. ou ca n’a juste rien donné.. jusqu’a ce que je change d’école.
    Pour mon mari son père s’est pointé chez le jeune… et ce que ca a donné c’est que des plus grands (cousins, grands frères) on pris la relève !!! 🙁

    Mes enfants se sont fait intimider aussi… Ma grande a passé la vague uniqement au secondaire) mais pas sans blessures dont elle se remet encore..
    Mes petits qui sont au primaire on les appuie beaucoup plus et on se bute a l’école qui est encore sous l’ancienne mentalité la majorité du temps… j’espère que les témoignages des dernières semaines vont faire changer la mentalité des adultes de l’école…

    Pour attaquer la source.. devoir passer un permis pour être parents !!
    C’est certains que les jeunes qui intimident cherchent de l’attention… manque d’amour propre et se remontent le moral en rendant les autres tristes.. c’est de la jalousie redirigée…
    Parents insouciants.. réveillez-vous… occupez-vous de vos enfants, aimez-les tous les jours.. et apprenez-leur a aimer les autres ET surtout s’aimer eux-mêmes !

    J’espère que je donnerai assez d’amour a mes enfants pour contrebalancer ses idioties… je pense que la seule « évolution » est-que maintenant la violence physique semble avoir diminuée dans les écoles.

  11. JP Bouchard

    10 ans  

    Mon Dieu!!!!

    À entendre parler tout l’monde dernièrement, on dirait que presque tous ont été agressés, intimidés, menacés. Et violés avec ça? Les Québecois sont des victimes-nées. La moindre pichenotte et ça braille à leur maman.

    Simonac, la vie est un combat et se défendre en fait partie. Le Québec est composé d’agresseurs, de victimes et de….moumounes! Mais ne vous en faites pas,le gouvernemaman va s’en occuper! Vous faites ben pitié…

    • Julie

      10 ans  

      Je travaille au secondaire depuis une vingtaine d’année. Je peux te dire qu’il ne faut pas banaliser l’intimidation dans nos écoles. C’est plus grave que tu le penses. C’est vicieux, ça brise l’estime de soi, ça brise une vie… C’est même considérer comme un acte criminel.
      Pour moi, je ne peux pas tolérer ça, j’agis…
      Et je crois que tu n’as aucune idée de ce que c’est l’intimidation car tu as un langage typique d’un intimidateur.
      Salut….moumoune…… et vas brailler……. à ta mère!!!!

    • Laurence

      10 ans  

      Tu ne sais vraiment pas c koi l’intimidation! Tout mOn primaire j’en ai vécu j’ai failli me tuer!
      Et oui on est  » moumoune » mais sa c à cause ke après une expérience comme sa on a toujours peur ke sa recommence on a peur à chaque pas qu’on fait!

      CONCLUSION OUI ON BRAILLE SAUF EN SILENCE OUI ON A PEUR SAUF EN SILENCE
      L’INTIMIDATION TRAUMATISE!!!
      Donc arrête de nous insulter San savoir c koi l’intimidation

  12. JP Bouchard

    10 ans  

    N’y a-t-il pas assez de travailleurs sociaux, d’intervenants et de travailleurs spécialisés en plus des professeurs? Le Québec
    est en faillite et vous demandez encore plus de fonctionnaires. Ayoye! Belle société qui doit être assistée de tous bords tous côtés.

    Si la discipline était instaurée dans les écoles et appuyée par les parents, il n’y en aurait pas de problèmes.

  13. Pascale

    10 ans  

    Une solution…ou plusieurs à la fois …

    Mon enfant à commencer l’école il ya 3 ans. À mon grand étonnement, ça commence très jeunes l’intimidation. Je constate qu’il n’y a pas beaucoup d’encadrement dans la cour d’école, là ou les enfants sont plus ou moins laissés à eux même le matin, le midi, les récréations et le soir. Les enfants de tendances intimidatrices ont amplement le temps de commencer, à leurs jeunes âges, de faire du grabuge. Quand ils arrivent à l’adolescence, ça prend de l’ampleur. Je suis certaines que les dirigeants des écoles peuvent trouver moyens d’organiser des activités sportives de groupes dans la cours d’école le midi et le soir – là ou tu es inscris par tes parents pour participer ou t’as pas d’affaire dans cours d’école!

    Autre solution à court terme, nous payons des corps policiers pour s’asseoir dans leurs patrouilles dans les secteurs d’écoles pour donner des contraventions. On devrait installer des caméras et les corps policiers devraient faire une présence, à tous les jours, et circuler dans les cours d’école le midi et après l’école. Dans le fond…la présence de la loi et le respect peut intimider positivement nos enfants !…et en effrayez d’autres ! Les réseaux sociaux sont aussi une source majeure qui permet à l’intimidation de poursuivre après les heures d’école.

    J’aimerais offrir mes condoléances à tous les familles qui ont perdu leurs enfants à cause de l’intimidation.

  14. Marie-Josée Laporte

    10 ans  

    La video (que l’on voit plus haut)a été mise sur le mur d’un de mes correspondants facebook de l’Australie. Comme cette personne a vécu et vit encore de l’intimidation à cause de sa différence, je lui ai parlé de Marjorie et ça s’est mis à venir de partout au monde.
    toutes des histoires d’horreur de jeunes qui se sont suicidés à cause de l’intimidation. C’est partout…et le fléau, c’est que personne ne trouve de solution concrète. Mais au moins certains agissent. Merci Stéphane et vous tous

  15. Katie Labrecque-Dulude

    10 ans  

    j’ignore si ca donnera quelque chose; j’espere que ce n’est pas juste une mode mediatique. Les enfants ont toujours ete mechants les uns avec les autres. c’est a nous de les eduquer pour ouvrir leur esprit a la difference, a la tolerance, et a l’affirmation de sois par d’autres moyens que le bullying. Le systeme scolaire joue un role de « police aveugle ». c’est aux familles de transmettre de bonnes valeurs des le plus jeune age et surtout, en donnant l’exemple…

  16. Gaétan Cloutier

    10 ans  

    L’intimidation dans les cours d’école a toujurs existée mais surtout chez les garçons. J’ai soixante ans et on a déjà voulu m’intimider surtout au primaire lorsqu’on avait à faire face aux cancres plua agés que nous de 2 à 3 ans.

    À ce temps, il me semble que l’école ainsi que les parents jouaient leur rôle et adressaient le problème en intervenant et en sanctionnant les coupables. On avait le droit en ce temps là de dire  » Toi dehors! Tu ne remets plus les pieds à l’école avant qu’on ait rencontré tes parents ».

    Chacun doir assumer ses responsabilités, l’école mais surtout les parents. Les parents doivent inculquer des valeurs de respect de l’autorité ainsi que des personnes qu’ils cotoient.
    Tout cela commence à la maison.

  17. Pierre Charbonneau

    10 ans  

    Lorsque j’étais petit, je devrais dire tout jeune, à l’école primaire il n’y avait qu’une classe par niveau; je ne me souviens pas d’aucune intimidation à part de patites bagarre entre gamin qui se retrouvait ami le lendemain; c’était direz-vous une autre époque!

    Au secondfaire , chacun formait une petite gang de huit à dix amis, et encore là, dans ma grande école secondaire de 400 étudiants, l’intimidation semblait absente ou presque. Je me souviens de quelques moqueries entre nous sur d’autres, parfois on se criait des noms, mais cela se terminait rapidement… pourquoi, je ne le sais pas, mais on avait autre chose à faire que de se crier des noms tout simplement.

    Je m’inquiète maintenant pour mes petits enfants car maintenant je ne connais plus la réalité de l’école, j’espère que les professeurs, que les parents les protègeront.

    Aussi, j’apprécie que l’on dénonce l’intimidation, nous devrions faire de même pour la drogue…
    Comment aider un neveux qui prend de la drogue, comment éliminer la drogue de nos écoles? Cela aussi me préoccupe parce que je suis sans moyen de savoir et d’agir.

  18. Élie

    10 ans  

    Alors bonjour je m appelle Élie j ai 12 ans et bien moi je suis victime d`intimidation a l`école.
    tout le monde a vecu cela surment la plus part.
    l`intimidation sa va tres loin sa se porte jusqu`au suicide a sa ses pas correcte je trouve cela injuste que des gens comme moi soisvictime et ne save pas du tout quoi faire.j`espere que tout cela va arreter parce que on est tous dans le meme trouble et sa ses pas une vrai vie quand tu te fait intimider par des gens.Alors….
    ca fini la

    • Catherine

      10 ans  

      Bonjour Élie,
      Yves-Christian Fournier, réalisateur du film Tout est parfait (http://www.youtube.com/watch?v=Qv_K7QUfWyg), tournera prochainement un documentaire-fiction sur l’intimidation. Nous sommes à la recherche d’une jeune fille victime d’intimidation qui accepterait de dénoncer ce fléau et de témoigner sur ce qu’elle vit. Si tu es intéressée à participer à ce projet, merci de me contacter : Catherine Deschamps au catherined@jetfilms.com

  19. 10 ans  

    Bonjour .
    Moi je trouve ca tres dommage ce qui arrive aux jeunes , mais j aimerais preciser que l intimidation nous en vivons partout de nos jours.Comme moi j en vis souvent a mon travaille , du monde qui te tasse dans un coin pour te faire savoir que tu ne dois pas agir de tel ou tel autre facon ,tu ne dois pas reclamer de CSST quand tu te blessent,car tu es une profiteuse et une plaignarde.Mais, desoles moi je n ai pas les moyens financier de rester chez moi a cause d un accident de travaille, SANS ETRE PAYE. Et me faire juger de plaignarde ca me fou en rogne.Et combien d autre cas que j ai connu. Comme ex:tu te fais dire, ne travaille pas trop vite le boss va nous en exiger plus a nous a cause de toi. Tu va au toilette trop souvent, tu es trop gentille avec le boss tu es une teteuse et combien d autre remarque blessante et desobligeante. Bien l intimidation est vraiment partout, mais pour nous les adultes ca se trouve souvent dans notre millieu de travail et c est bien dommage.

  20. Anabel Anderson

    10 ans  

    Salhuue jme demmandais si la vidéo de Jacob Guay ca fini lah jva smettre suur le site dans bientot merci.. Et mouuua jsuis conntre lintimider sa enleve des viie..
    <3

  21. Maude

    10 ans  

    L’intimidation, il y en a toujours eu, et il y en auras toujours.
    J’en ai vécu pendant mon adolescence. Une toute petite différence peut te mettre à part. Moi, j’étais boulotte, les dents avancées, pas assez à la mode et fourrées dans mes livres. Pas de quoi me faire des amis.
    MAIS on s’en remet. Ce n’est pas une période facile et il est toujours plaisant d’avoir l’appui d’autres gens.

    Selon moi, nous avons déjà assez de TES, travailleur social etc. Trop c’est comme pas assez. Ça va s’emmeler dans les dossiers, je vois ça venir à 100 km à la ronde (En tant qu’éducatrice je crois pouvoir m’avancer la dessus.)

    L’intimidation, ça ne se règle pas qu’à coup de prévention et de punitions. Il faut des enfants éduqués, des parents présents, un personnel de soutien qui fait son travail et un peu de soutien de la part des autres élèves.

    J’espère seulement que ce n’est pas qu’un petit soulèvement. Déjà, nous n’entendons plus parler d’intimidation. Et c’est tombé dans l’oubli de la population..

  22. Christopher

    10 ans  

    Moi je me fait intimider et jaime pas ça !! je pleure souvent avant de me coucher !! AIDER MOI!!!!

    • natacha

      10 ans  

      Bonjour, j’ai vu ton message et ta demande d’aide. Je gère la page Les Intimidés sur facebook, mon nom est Natacha et j’ai crée un programme de jumelage entre jeunes. Si tu aimerait soit me parler, ou faire une jumelage avec un jeune de ton age qui sait et comprend ce que tu vit, le tout supervisé par un adulte qui est aussi passé par la mais s’en est sorti, fais-moi signe. Présentement il y a des jumelages qui fonctionnent et ceux qui les font m’ont dit qu’Ils sont très satisfaits car ils ont trouvé quelqu’un avec qui ils peuvent tout dire et qui les comprends. Cela ne règle pas le problème, mais cela aide a passer au travers. Si non, envoie-moi un petit message me disant que tout va bien, cela me rassurerait car ton appel a l’aide m’a touché. Prends soin de toi, tu le mérite. 😉 Natacha Frumence

  23. Christiane

    10 ans  

    Bonjour, je me nomme Christiane, jai 21 ans. Je me suis faite intimidée au primaire et au seccondaire.La situation que je vivais au secondaire cétait épouventable. Le criage de nom, violence physique ect.. Jarretais pas de dénoncer, mais la dorection ne faisait rien. cétait comme si la faute des victimes et non celle des intimidateurs. Je n’ai pas lacher l’école, j’ai continuer mais jai réussi à terminer mes étude grace a des spécialistes qui m’ont aidée a passer au travers.

  24. Pierre Barbe

    10 ans  

    Pierre Barbe
    pierrbarb@gmail.com
    Étant instructeur auprès de jeunes, je suggère l’ATE WAZA, une technique inspirée des Arts Martiaux axée sur le regard, le déplacement, la distance et finalement les applications techniques et les mises en situations. Il fût un temps pas très lointain, où nous discutions de la violence des parents faite aux enfants, dutaxage et maintenant de l’intimidation. Je vous suggère d’aller visiter les centres qui prodiguent les techniques d’ATE WAZA où la philosophie est que toute personne mérite d’être encouragée et soutenue afin qu’elle puisse s’épanouir en toute confiance dans sa communauté. Il y a des centres qui sont situées au 8250 Hochelaga, dans l’Est de Montréal, à l’école primaire Le Tournesol à Longueuil, au 2575 Boulogne et à Saint-Rémi sur la rive sud ouest de Montréal, au 1071 Notre-Dame.

  25. hélena

    10 ans  

    bonjour! moi jai un garcon de 11 ans qui sen vas au secondaire 1 année prochaine puis jai peur pour lui a cause de intimidation quil peut avoir . vous savez indimidation sa fait peur et on na beau dire sa finit la mais il en na que sa ne dérange pas ils continue indimider . moi sa me mets en colere ensemble trouvons un moyens arreter ce fleau qui est indimidation .

    • Laurence

      10 ans  

      Il faut d’abord convaincre votre fils d’en parler si sa lui arrive ensuite assurer qu’il est heureux il faut vraiment être attentif
      Je n’ai pas vraiment d’autre conseil.

  26. Chloe

    10 ans  

    Ce plate a dire mais l’intimidation ne va jamais cessez j’ai 18 ans je suis dans un ecole pour adultes et je me fait encore intimidez !! Tout les jours j’ai du cessez d’y mettre les pieds pedant 2 semaine. Je reprend comme marjorie ce la faute des gens jaloux qui veulent enlever notre bonheure et malheureusement des gens jaloux il y en aura toute notre vie ! Faut s’y faire !!!

  27. Anonyme

    10 ans  

    Je suis en secondaire 1 et j’ai 12 ans en 3 ieme année j’ai été victime d’intimidation et j’ai eu mal mais j’ai dit que je me laisserai pas faire et j’ai parler,j’ai agis et sa donner de bon résultat car je considère que l’entrée au secondaire est l’étape la plus dure de l’adolescense et maintenant l’intimidation est terminer pour moi je me défends et j’ai pas peur de me défendre et je dénonce l’intimidation. Ma meilleure amie a aussi été intimider et je l’aide et pour elle aussi c’est fini on a dit non et voilà le résultat on est heureuse

    Alors le seul conseil que j’ai a vous donner c’est de vous laisser entendre (faites entendre votre voix) mais pour se défendre accepter vous!!
    Ensemble on peut battre l’intimidation!!

  28. Laurence

    10 ans  

    Oui il y a l’intimidation au secondaire mais il faut aussi sensibiliser les jeunes pour l’intimidation au primaire.
    Et leur rappeler qu’il y a plusieurs types d’intimidation.

  29. Laurence

    10 ans  

    Faite plutôt des vidéo sur les impacts allez chercher les agresseurs et faitE les comPrendre

    Et vous dites ke les agresseur sont juste des gnaiseux mais il ne faut Pas oublier que c’est un cercle vicieux car parfois les agresseur sont des anciennes victime et c’est leur seule façon de reprendre confiance en soi.
    La Preuve je me suis fait intimider et je me suis parfois surprise à avoir des comPortement dintimidateurs.
    Il faut agir non seulement avec les victimes mais il faut aussi aider les agresseur .

  30. Julie

    10 ans  

    Je suis enseignante en arts plastiques au secondaire depuis une vingtaine d’année. Une matière où nous sommes témoins de beaucoup de choses et plus…
    L’intimidation ne date pas seulement d’aujourd’hui. Mais maintenant, on le crie dans les médias par des artistes qui sont connus des jeunes, enfin!!! Alors, nos jeunes entendent parler de l’intimidation, ça fait partie maintenant de leur vocabulaire.
    Il arrive souvent que le ou la jeune qui intimide n’est pas conscient qu’il fait de l’intimidation, «C’est juste une chicane ». Mais quand c’est rendu qu’ils sont plusieurs contre un et que c’est récurent, dommage mais c’est ça l’intimidation. Les jeunes sont très méchants entre eux, vous pouvez pas s’avoir comme c’est vicieux. Le pire, c’est la loi du silence.
    Les directions d’écoles interviennent maintenant, beaucoup plus, du moins dans mon école.
    Si ça ne fonctionne pas, demander de parler au psycho éducateur, à le psychologue, il sont très compétents. Et si ça ne bouge pas, allez plus haut. Il sont dans l’obligation d’agir.
    Oui, vous avez peur! Mais la seule solution, IL FAUT BRISER LE SILENCE.
    Pour avoir aider « des rejets », les résultats sont fantastiques: ça finit là.
    BRAVO ET MERCI AUX ARTISTES QUI BRISENT LE SILENCE. VOUS FAITENT BOUGER LES CHOSES PLUS QUE VOUS LE CROYEZ ET VOUS AIDEZ CES JEUNES QUI SONT SI DÉMUNIS.

  31. Anonyme

    9 ans  

    Sincèrement Hugo j’ai vu ton commentaire et non le silence c’est pas un moyen de faire bouger le monde un peu..Le moyen c’est de parler! Jean-Charest a dit:Faut se poser des questions.
    Désolée monsieur Charest mais non! Faut agir right now!
    Et non les artistes ne se servent pas de sa pour une image pour eux..Et leurs fans..Ils entendent toutes les histoires et eux sa les fait réagir au moins..Ils sont vraiment gentils d’encourager les jeunes.Parce qu’avec leurs vidéos on peut voir que c’est pas juste les gens normaux qui se font intimidés..J’aimerais dire Merci aux artistes de croire en nous parce que avec chacunes de vos paroles vous faites changer les choses grâce a vous je suis sûr que des jeunes reprennent confiance en eux car leurs idoles les supportent a 100%! On vous aimes pis en attendant on s’entend tu que l’intimidation ça finit là?!!

  32. Anonyme

    9 ans  

    Tout le monde bougez-vous car avec un seul vidéo ou commentaires ou une simple parole..La vision des gens peut changer!
    Appart de sa j’ai juste une chose a dire
    L’intimidation c’est terminée maintenant!

    • Anonyme2

      9 ans  

      Là là, ça va faire cette affaire là. J’arrête pas de me faire harceler par des gars qui sont plus vieux que moi. Il me traite tout le temps de mêlé et moi je suis vraiment pas de leur taille à les battre. Si je le dénonce, ils me cassent la gueule et je suis fait. Et la je me chercher un moyen de les battre pour qu’ils arrêtent et que me sente enfin libre.

Laisser un commentaire

Dominicarpin.ca - Copyright 2017 - Tous droits réservés