BLOGUE

Un député libéral lâche les gants sur Twitter

29 avril 2012

Le député libéral de Laurier-Dorion Gerry Sklavounos a provoqué une petite commotion sur Twitter ce week-end en s’en prenant au chanteur et comédien Dan Bigras.

Dans un tweetfight pas joli-joli, le politicien a accusé l’artiste d’encourager la violence lorsque celui-ci a publié une citation de John F. Kennedy sur la révolution. M. Sklavounos a par la suite déclaré ne pas avoir peur du chanteur dans une bravade digne d’une sortie de bar.

Dans les minutes précédentes, le bouillant député s’en était aussi pris aux Justiciers Masqués (encore eux!) en suggérant que les humoristes étaient à la solde du Parti Québécois.

Des messages inappropriés de la part d’un élu, qui démontrent une fois de plus l’importance de se tourner les doigts sept fois avant de publier quelque chose sur les médias sociaux.

Voici la description round par round de cet étonnant « pétage de plomb » qui a valu à Gerry Sklavounos bien des huées sur le site de microblogage!

Pour les liens vers les messages en question, je vous invite à consulter mon histoire sur Storify. Pour une raison que j’ignore je n’arrive pas à l’intégrer ici, ce qui explique les captures d’écran que j’ai dû faire. Merci.

  14 commentaires

  1. Pierre Patry

    3 années  

    Élu deux fois. Doit commencer à penser que la 3ieme va être coriace. Calme toi mon Gerry parce que la campagne va être longue…

  2. Michel

    3 années  

    Encore une fois Dan Bigras ce fait planter sur twitter

    • Marie

      3 années  

      T’as rien compris. C’est Sklavounos qui s’est fait planter.

  3. 3 années  

    Quelqu’un qui permet à son gouvernement de matraquer sa jeunesse, puis son propre peuple, n’a plus de leçons de morale à donner à quiconque. C’est à la rue que revient le devoir de donner des leçons de morale à ce gouvernement corrompu. Rien n’arrêtera cette révolution sociale, rien. La nature a horreur du vide et il n’y a rien de plus vide qu’un député libéral par les temps qui courent.

    • Jonathan

      7 mois  

      Donc si je comprend bien, un gouvernement ne peut « matraquer » la rue, mais la rue peut matraquer le gouvernement? T’avais juste à promouvoir tes idées AVANT l’élection. Better luck next time!
      P.s. Je pense que le vide est une notion relative pour chacun… (pointe vers le PQ!)

  4. Olivier

    3 années  

    Allons faire un petit tour dans sa circonscription Laurier-Dorion pour lui rendre visite. Du parc Émilie Gamelin à Villeray, pourquoi pas!

  5. Yannick

    3 années  

    Je met un ptit 2$ que Dan Bigras la bloqué après 10min car il a manqué d’argument!

  6. 3 années  

    [...] Dominic Arpin nous relate le tweetfight (ou twitfight) du député libéral de Laurier-Dorion Gerry Sklavounos avec dans un premier temps le chanteur Dan Bigras et dans un deuxième temps les humoristes Les Justiciers Masqués : http://www.dominicarpin.ca/un-depute-liberal-lache-les-gants-sur-twitter-6916.html [...]

  7. Yves

    3 années  

    Certain que Bigras l’a flushé après 2 minutes.
    C’est sa seule défense…..si on ne l’approuve pas dans ses opinions.

    • 2 années  

      Le maître du blocage est Sklavounos lui-même qui s’empresse d’effacer les commentaires de sa page Facebook qui ne lui conviennent pas et de bloquer aussitôt les personnes qui écrivent ces commentaires. Nombreuses sont les personnes à avoir été bloquée de sa page, souvent pour pas grand chose.

      • Jonathan

        7 mois  

        De quoi tu parles? C’est un peu comme si quelqu’un venait à ma fenêtre « ouverte » pour me crier des obsénités. Je vais effectivement fermer ma fenêtre, et appeler la police. Une page facebook, ça se gère. C’est pas un forum ou il y règne une neutralité et une totale liberté d’expression. C’est SA page.

  8. Yves

    3 années  

    Pourquoi le responsable de l’article ne précise-t-il pas que Gerry n’a pas eu que des huées et pourquoi un élu devrait-il se tourner la langue 7 fois mais pas un T’artiste ? Es-ce un parti pris ?

    • 2 années  

      Il est bien noté « se tourner LES DOIGTS sept fois avant de publier quelque chose sur les médias sociaux ».

      Un député représente le peuple, il doit faire attention à ce qu’il dit ou ce qu’il écrit. L’artiste n’est pas élu par les citoyens et Dan Bigras lui a bien répondu.

      On sent bien la frustration de Sklavounos qui sait qu’il aura de la difficulté à ce faire élire pour un troisième mandat…

      • Jonathan

        7 mois  

        La question de Yves est totalement légitime, et les limites de la liberté d’expression sont pour tous, pas juste les élus. Si j’étais fan de Dan Bigras, il aurait perdu des points ce soir.

Laisser un commentaire

Dominicarpin.ca - Copyright 2014 - Tous droits réservés