.fb_reset { font-family: 'Open Sans', sans-serif; font-size: 14px; line-height: 20px; }

BLOGUE

Des militaires tiennent des propos déplacés sur Facebook

10 mai 2012

Selon le réseau TVA, les Forces armées canadiennes ont ouvert une enquête à la suite de propos tenus par certains de leurs membres sur Facebook. Des propos haineux et violents adressés notamment aux étudiants en grève.

Tout a commencé avec la publication sur les médias sociaux des réactions accompagnant la photo d’une manifestante blessée lors de l’émeute de Victoriaville. En résumé, certains membres de Facebook se réjouissaient de façon cruelle du sort de l’étudiante, en l’insultant au passage.

La photo et les réactions ont suscité un vif débat sur le Web, entre autres sur mon blogue. Des internautes ont alors poussé la recherche plus loin et ont découvert que les commentaires les plus dégradants avaient été rédigés par ce qui semblait être des militaires des Forces armées canadiennes.

L’auteur du blogue Québec Facho Watch a effectué une enquête particulièrement fouillée sur le sujet.

Indignés, des internautes ont porté plainte à l’armée, notamment Jocelyn Major qui se présente comme le fils du héros de guerre Léo Major. Dans les commentaires de mon blogue, il écrit :

« Les forces armées exigent de ses membres qu’ils soient neutres et impartiaux au chapitre de leurs fonctions et responsabilités. Leurs propos par ces militaires jettent le discrédit et le déshonneur sur les Forces armées Canadienne. J’espère que de sévères sanctions seront appliquées.»

En entrevue à TVA, la responsable des relations publiques de la base de Valcartier a dit « que de semblables commentaires ne cadraient pas avec les valeurs de l’Armée canadienne, qu’une enquête avait été ouverte et que les coupables seront punis, le cas échéant. »

Là-dessus, je m’adresse aux quelques personnes qui me reprochent de m’attaquer à l’armée plutôt qu’aux casseurs qui ont lancé des roches et des boules de billard aux policiers. Premièrement, je n’ai jamais pointé du doigt les militaires dans mon post précédent. Ni dans le texte, ni dans les commentaires. Pour tout dire, j’ignorais que des soldats étaient derrière les commentaires ignobles de la photo lorsque je l’ai partagée sur mon blogue. Ce sont des internautes qui me l’ont signalé dans les commentaires.

Deuxièmement, pour avoir fait une partie de mes études au Collègue militaire royal de St-Jean et compter dans mes amis quelques militaires, j’ai un penchant plutôt favorable pour l’armée. Je voue un grand respect à ces hommes et ces femmes que l’on envoie défendre nos valeurs dans des pays en guerre et qui viennent en aide aux civils lors de crises nationales.

C’est justement parce que je respecte l’institution que je trouve aussi déplorable les commentaires de ces quelques sans-génies. Ils ternissent l’image des Forces armées et entretiennent une fois de plus le stéréotype de morrons et de têtes brûlées que représentent encore les soldats pour plusieurs.

Ces propos, tenus sur une plate-forme publique comme Facebook, sont inacceptables, et il faut les dénoncer. Bien content que les autorités prennent la situation au sérieux.

  8 commentaires

  1. Jocelyn Major

    7 années  

    Que dire de plus. C’est une excellente nouvelle de savoir que les Forces Armées ont ouvert une enquête. J’espère que ces 8 écervelés seront adéquatement punis. Personnellement je ne pouvais resté silencieux devant tant de haine. En passant je n’ai pas eu à attendre longtemps avant de recevoir des menaces sur ma page Facebook. Un supporteur de ces militaire croyait me faire peur et malheureusement pour lui, il n’a vraiment pas réussi à m’impressionner. Je l’ai rapidement signalé à Facebook.

  2. Marcellin

    7 années  

    Dominic Arpin choisi de dénoncer des propos malheureux de militaires… Mais pas de dénoncer les actes violents, et même de terreur sur la population montréalaise (ça y fait de quoi à filmer du haut de son hélico)…

    Il a choisi son camp dans ses choix éditoriaux. Honte à vous!

    P.S. Ça parait que vous rêvez de finir votre carrière à Radio-Canada…

    • 7 années  

      Marcellin, quand vous saurez faire la différence entre mon collègue Maxime Landry et moi, peut-être que je vous prendrai au sérieux…

      • où ça la terreur?

        7 années  

        Je suis montréalaise, et je ne savais pas que je devais être terrorisée…

        En revanche, et en parlant de violence, j’ai eu ma dose avec les commentaires parfaitement immondes qui se sont tenus à l’encontre des grévistes.

        Je suis une (sale) immigrante française (depuis 1999), c’est la première fois que j’ai l’occasion d’assister à une crise de cette ampleur au Québec.

        Venant d’un pays où l’on a une tradition de luttes sociales bien ancrée, où la police n’est pas réputée pour être tendre ou respectueuse des droits et étant moi-même une (sale) gauchiste-hippie-féneante, je pensais avoir vu mon lot en termes de violences policière et de comportements anti-démocratiques et dangereux de la part des autorités.

        J’ai été servie ces derniers mois. Le comportement tant du gouvernement que des services de maintien de l’ordre à Montréal et Victoriaville sont atterrants. Amnistie Inernational n’a pas émis d’alerte pour rien et il est plus que pertinent que les québécois posent certaines questions.

        Mais le pire, ça a été l’avalanche incontrôlée de discours absolument anti-démocratiques et contraires à une société de droit et ce de la part d’élus et de personnalités publiques.

        La débauche de beauferie poujadiste et de duplessisme à deux doigt d’un Pétain en forme est consternant et inquiétant.

        Un bon point cependant. Les démocrates et les progressistes se sont découverts un nouvel élan, et les jeunes un renouveau politique. Tant mieux.

  3. Ritournelle

    7 années  

    M. Arpin, vous n’aviez tellement pas à vous justifier ! Tout était très clair dans votre « post » précédent. Et puis, comme je viens ici pour lire des trucs sur l’actualité web, il est somme toute fort normal que vous commentiez des violences virtuelles qui, en plus d’être franchement honteuses, sont un phénomène relativement nouveau.

    La place de FB et les retombées de ce qu’on y affiche laissent à réfléchir…

  4. Jocelyn Major

    7 années  

    Ah grand dieu! Marcellin, Puis-je vous faire remarqué que si vous vous informiez correctement vous vous rendriez compte que la grande majorité des manifestants sont pacifistes et sont contre la violence. Vous parlez de terreur, ce n’est pas parce que vous êtes vous même terrifié que vous avez raison d’avoir peur. Il y a une foule de vidéo qui démontre clairement le comportement respectueux des manifestants. Oui il y a des idiots qui font de la casse (certain casseurs sont même soupçonnés d’être des policiers tel que ce qui à été vu au sommet de Montebello) sauf que ce n’est pas parce que des idiots font de la casse que TOUT les étudiants font de la casses. Un peu de discernement de votre part s’il vous plais Marcellin. Dans la dernière manifestation à Victoriaville plusieurs vidéo démontre très clairement que l’Anti-Émeute a commencé à tirer des grenades lacrymogène dans la foule qui était pourtant pacifiste. N’oubliez pas Marcellin que la SQ répond directement aux ordre donnés par me ministre de la sécurité publique qui lui répond directement aux ordres donnés par John James Charest. Si il y a eu tellement de grabuges à Victoriaville vous ne pouvez que blamer le premier ministre Charest lui-même vu qu’il est personnellement responsable du dérapage de Victoriaville.

  5. Lya

    7 années  

    Parce qu’en tant que citoyenne, je n’ai pas que le droit de m’exprimer, j’en ai aussi le devoir. Voici le message qui a été envoyé à Keven Bernard, Sylvain Vilandré et Sébastien Guimond. Je n’ai malheureusement pas été capable de retracer les comptes Facebook de Jocelyn Pageau, Patrick Lemay, Stéphane Larouche, Alexis Labbé et Yvan Bélanger.

    Monsieur,

    Je m’adresse à vous en tant que citoyenne qui considère que vous êtes une honte pour les Forces armées canadiennes autant que pour la société. Les forces armées exigent de ses membres qu’ils soient neutres et impartiaux au chapitre de leurs fonctions et responsabilités… Mon petit frère est dans les cadets de l’armée, et veut s’inscrire prochainement dans la réserve. Une des première chose que les Forces lui ont dites, c’est que l’armée passe avant tout : avant la famille, les amis, l’école, le travail, les amours. L’armée devient la famille.

    Vous vous affichez clairement comme faisant parti des forces, institution qui, j’ose encore le croire, a pour mission de se battre pour nous, de nous défendre et de nous protéger. Nous TOUS. Le fascisme et les propos haineux n’ont donc pas leur place, ni dans vos pensées, ni dans vos paroles.

    Finalement, vous savez, tout ce ce que l’armée vous a appris? Je ne parle pas du maniement des armes ou de l’instinct de survie, mais de la collaboration, du soutien, du « on ne laisse jamais quelqu’un derrière », cette entente extraordinaire que vous avez avec n’importe quel autre soldat, ce petit quelque chose qui vous relie, qui fait que vous faites partie de la même famille, que vous venez du même moule… Cet espèce de lien de sang… C’est exactement ce qu’ils apprennent, en ce moment, nos jeunes qui marchent dans les rues, beau temps, mauvais temps. Tous unis pour une même cause, tous égaux, ils s’entraident, se soutiennent, se réconfortent, et se reconnaissent. Juste pour ça, là… Ben ça va avoir valu la peine. Parce que si cette crise-là ne mène a rien, elle va avoir au moins apporté ça : ces jeunes-là vont être plus conscients des autres, de leurs pairs, que la majorité des gens que je connais. Alors que l’heure est au « me, myself and I », que tout le monde est dans sa bulle, que tout le monde détourne les yeux devant les problèmes des autres, et qu’on ne connecte plus que derrière notre écran, eux vont avoir eu contact avec le « vrai » monde. Ça, ça vaut tout l’or du monde.

    Je vous laisse sur une petite pointe que je me permets avec le sourire : à vous lire, à voir la pauvreté de votre français, vous auriez dû, vous aussi, profiter de la gratuité scolaire.

    À bon entendeur…

    Elyane Dicaire

    • Jocelyn Major

      7 années  

      Très belle réponse de votre part à ces individus indignes de faire partie des Forces Armée.

      Toute mes félicitations mme Dicaire.

      Jocelyn Major
      Fier Fils de Léo Major, DCM et Agrafe

Laisser un commentaire

Dominicarpin.ca - Copyright 2017 - Tous droits réservés